13 mai 2018

0 Commentaire

A propos des déséquilibres « jeunes/ainés » dans la politique municipale : EXPLICATION DE TEXTE POUR DÉNIGREUR MALVEILLANT …

EXPLICATION  DE TEXTE  POUR  DÉNIGREUR  MALVEILLANT …

notre dernier article (mai 2018) sur le site internet de la « ville de Pulnoy », dans l’espace dit « Tribunes d’Expression Libre », vous propose quelques  explications à propos des dénigrements répétés par la majorité municipale de nos positions et propositions sur la politique « jeunes / aînés » sur notre commune …

Dessin caricature_CM_Inutile polémuique Jeunes aines_mai2018

QUELQUES-UNS DE NOS LECTEURS, proches ou issus de la majorité municipale, nous ont interpellés voire dénigrés par des interprétations infondées, parfois malveillantes, de nos écrits sur les déséquilibres « jeunes / ainés » dans la politique des dernières années de la majorité municipale.
Une explication de texte s’impose
donc sur ces formulations que nous assumons pleinement dans la mesure où elles ne reflètent que la stricte réalité, à la condition bien sûr qu’elles ne soient pas l’objet d’interprétations erronées, parfois sincères, mais souvent aussi, fourbes et volontairement dénigrantes.

A TITRE D’EXEMPLE, DEUX DE NOS PHRASES  viennent d’être reprises et violemment critiquées par Mme le Maire et son équipe municipale [cf  Cpte rendu CM 26-03-18  ;   cf  Tribune d’expression libre avril 2018 ] :

« à Pulnoy, mieux vaut être d’un certain âge et aisé, que jeune et modeste pour vraiment s’y sentir bien accueilli et bien y vivre ». [cf  Petit journal Pulnoy autrement 2016 ]

– « Optimisme donc, mais surtout pour les Pulnéens « les plus favorisés » et/ou les « plus âgés »,… « Pessimisme, en revanche… vis-à-vis des jeunes les « moins favorisés«  »,… « Nul doute que la dépendance à un « certain électorat » pilote tous ces flatteurs propos ! ». [cf  Pulnoy en Bref  mars 2018 ]

en les sortant bien évidemment de leur contexte et en ajoutant que « Cette dualité polémique exprimée avec force par Dominique Deviterne est assez scandaleuse au regard des chiffres et des populations concernées ».

 

EXPLICATION DE TEXTE

La 1ère phrase était précédée de « Quand pourra-t-on cesser de dire qu’ » et suivie d’une précision : « Si nous approuvons globalement tout ce qui est fait en faveur de la population vieillissante de notre commune, nous en déplorons l’exclusivité ! Nous nous battons pour que tous ces efforts (1) soient impérativement fait sans privilégier une catégorie sociale plutôt favorisée et (2) ne compromettent en rien toutes les actions à développer en direction de l’accueil et du bien-être de la jeune population ». [cf  Article Bull. Municipal 2015] 

La  2ème phrase n’est en rien une opposition entre jeunes (au sens jeunes générations) et ainés, mais un simple constat de la réalité pulnéenne de ces dernières années  (voir nos articles sur différents projets et réalisations).

 

5 avril 2018

0 Commentaire

INUTILE POLÉMIQUE sur la RÉPARTITION DU BUDGET ENTRE « JEUNES » ET « SÉNIORS » PULNÉENS : « Il faut le dire… avec tout ce qu’on entend … « 

L’ANNONCE

Dessin_titre_il faut le dire_PAgees-Jeunesse_Budget_avril2018
« Il faut le dire…  avec tout ce qu’on entend … » : c‘est la formule critique utilisée par Mme la Maire (Commission Municipale du 12 mars 2018 préparatoire du CM sur le Budget 2018) pour laisser croire que la jeunesse deviendrait la principale préoccupation de son équipe, en annonçant sans sourciller, diaporama à l’appui,  que près de 30% du budget communal étaient dépensés « pour les enfants et la jeunesse : 1 272 000 € »  contre moins de 5% « pour les personnes âgées : 165 000 € « .

MAIS  ALORS …
pourquoi, pour les jeunes, ne pas avoir aussi ajouté les crédits « École » qui s’élèvent à plus de 427 000 €, la somme aurait alors atteint 1 699 000 € !
pourquoi, pour les séniors, ne pas avoir au contraire enlevé tout ce qui est sans rapport direct (« le social » et « l’emploi« ) et qui atteint 147 000 €, la somme n’aurait plus été que de 18 000 € !
L’effet aurait été encore plus spectaculaire !
Mais qui l’aurait cru ?!

Dans sa théâtrale et trompeuse démonstration en commission du 12 mars 2018,  Mme la Maire a de toute évidence fait l’amalgame entre investissement et fonctionnement ! En conseil municipal du 26 mars 2018, elle persiste pourtant dans son hypocrite affirmation « de ne pas l’avoir  fait« .

LES  JUSTES  CHIFFRES
L’analyse des contenus des diapositives les laisse pourtant transparaître :

Dessin_diapo budget_il faut le dire_Jeunesse_Budget_avril2018

pour ce poste budgétaire « famille – jeunesse – enfance » :
- les dépenses d’investissement s’élèvent exceptionnellement en 2018 à 519 454 €, dont 499 000 € pour la réhabilitation de la maison des jeunes. Contrairement à ce qui est prétendu, c’est bien cet investissement qui est inclus dans les 1 272 000 € annoncés !
- les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 753 308 €, pour des recettes (paiements famille et subventions CAF) de 485 824 €. A ce niveau, la dépense réelle de la commune n’est donc que de 267 484 €, soit moins de 15% des impôts  communaux payés par les Pulnéens.
De plus, si on s’en tient aux crédits spécifiquement attribués aux loisirs de la jeunesse, ceux-ci atteignent à peine 15 000 €.
Par ailleurs, cette somme est pratiquement identique à celle de 18 000 € attribuée aux loisirs des séniors.

ON EST  BIEN LOIN  DES SOMMES  SPECTACULAIRES  ANNONCÉES  par Mme la Maire.

INUTILE DONC DE POLÉMIQUER  sur notre soi-disant volonté d’opposer les jeunes aux séniors, comme voudrait le faire croire l’équipe majoritaire pour décrédibiliser nos propos et nous discréditer aux yeux des Pulnéens !
NOUS AVONS NOUS LA PRÉTENTION DE PENSER QUE TOUS LES PULNÉENS S’EN RÉJOUIRONT  !

 

13 mars 2018

0 Commentaire

« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute » …

Le dernier numéro du Pulnoy en Bref (118, mars 2018) vient d’être publié et distribué dans les boîtes. Retrouvez ci-dessous notre article de la rubrique « libre expression politique » dans sa version « détaillée » :

« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute » …
les « propos et écrits » de la municipalité en place à Pulnoy en témoignent …

CM dans urne_electorale_+club canne golf_def_vRect

Tout le monde a pu le constater dans les dernières communications municipales écrites (Bulletin municipal, textes sur le site de la ville) et orales (discours lors des vœux publics) :

(1) Madame la Maire et « son » équipe n’ont pas leur pareil pour faire un tri sélectif dans la mise en avant de certains Pulnéens du monde associatif. En effet, les associations caritatives, culturelles et sociales sont largement mises en avant (ce qu’elles méritent grandement par ailleurs), alors que les associations sportives (qui ne le méritent pas moins) ne sont que les parents pauvres de ces discours et articles ! Il en va de même pour les jeunes qui, à part la coûteuse rénovation de « leur maison », n’ont pas grand-chose à espérer à Pulnoy, et encore moins s’ils sont sportifs !

(2) Madame la Maire, lors de son discours traditionnel de vœux ainsi que dans ses écrits (tribune d’expression libre sur le site web de la ville : lire le texte de février 2018 ), nous a gratifié d’une théorie aussi remarquable qu’étonnante sur ‘l’optimisme’  qui serait (selon « sa » citation de Voltaire) « la rage de soutenir tout ce qui est bien, quand tout est mal » …
Mais pourtant … de toute évidence … si tout est mal, c’est que plus rien n’est bien !…
On réalise l’approximation et le non-sens de la « citation » lorsqu’on sait qu’en fait, Voltaire, lui, disait : « la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal » ! Ce qui est mieux !

Optimisme, donc …
mais surtout pour les Pulnéens les « plus favorisés » et/ou les plus « âgés ». Pour eux, pas de doute, à Pulnoy « on est bien ! Tout va bien !! » : bientôt un nouveau golf, bientôt de nouveaux immeubles … pour que l’est de Pulnoy ne soit pas en reste … et bénéficie de « nouvelles résidences vertes » …  (lire notre article à ce sujet … : lire notre article « de nouveaux logements à l’est de Pulnoy » )

Pessimisme, en revanche …
vis-à-vis de la jeunesse la « moins favorisée » (y compris pour la carte scolaire : relire notre article à ce sujet  ) :  plus aucune nouvelle d’Arthur et Zoé, dont le retour pour la sécurité de nos bambins a pourtant été annoncé depuis plusieurs mois …!

Arthur-Zoe_reprise 2018
mais aussi vis-à-vis de la « délinquance supposée » : bientôt de nouvelles caméras de surveillance … alors que nous n’avons toujours pas le moindre bilan de la vidéo-surveillance déjà en place …!

  Caméras_Viudeo-surveillance_reprise 2018

Nul doute que la dépendance à un « certain électorat » pilote fortement tous ces flatteurs propos …!

7 mars 2018

0 Commentaire

De nouveaux logements à l’est de Pulnoy …? Méfions-nous d’une présentation « habillée » du projet par ses initiateurs !

 

Visualisation-implantation-Neaux Logts_Est Pulnoy_mars 2018

Pour attirer une nouvelle fois  l’attention des Pulnéens sur les risques de voir encore s’installer une zone de constructions où s’empileraient –comme au nord des récentes Résidences Vertes – de nombreux et hideux immeubles, nous leur avons posé une devinette dans notre écrit de mars sur le site de la ville :

Cliquez pour  Lire notre tribune sur le site de la ville

Dans cet article / devinette, il fallait trouver de quels nouveaux logements il était question dans une annonce qui affirmait que « Sur 12 hectares, Pulnoy ../.. s’apprête à accueillir ../.. environ 220 logements neufs. »
Il s’agissait d’une présentation « politico-commerciale  » en 2013  des Résidences Vertes … (Revue Trouver un logement neuf, 4/7/13), qui détaillait tout l’intérêt de ces quelques 220 logements étalés sur 12 hectares …

Cliquez pour lire :fichier pdf Art Com_Res Vertes_220 logts neufs sur 12ha_juillet 2013_v pdf_clic

Bien fallacieuse présentation ! puisqu’en 2018 Pulnoy se retrouve avec 480 logements sur ces 12ha, dont plus de 300 sont empilés sur moins de 2 ha dans quelques 8 immeubles d’architecture banale et inesthétique, sans espaces verts spécifiques aménagés autres que les 0,6 ha des inaccessibles fossés (noues) et bassins de rétention !
Pour cette présentation commerciale (2013),  le souci était de ne pas révéler cette regrettable concentration en habitants, en oubliant simplement de dire que ces 220 logements n’étaient que la 1ère tranche construite sur le 1er hectare de la zone !

Si dans les autres présentations, celles des politiques initiateurs comme celles de l’aménageur, les bons chiffres ont toujours été annoncés (12ha pour 400 à 500 logements), c’est en revanche la technique de représentation en « images » de ces zones concentrées en immeubles, qui se charge de berner le citoyen !… comme le montre l’image ci-dessous du projet de l’entrée nord (côté Cora) des Résidences vertes :
Rés Vertes_Image Projet Archi-Entrée Nord_vr2Mo

Nous l’avons déjà dénoncé dans notre article comparant qualité du projet et réalité de la réalisation :

Cliquez pour lire :fichier pdf Art Blog_Pulnoy truffée de trophées_pour Res Vertes_janv2017_v pdf_clic

La méfiance est donc de mise face à de telles manipulations dans les présentations de programmes d’aménagement immobilier !

1. Méfiance vis-à-vis des chiffres annoncés …

Qu’en est-il donc de la présentation du projet de nouveaux logements à l’est de Pulnoy, dans le cadre de la désespérante opération « Golf-Habitat » ?
Dans ce projet d’aménagement des 53 derniers hectares agricoles de l’est de Pulnoy, l’initiateur du projet et « son » équipe municipale majoritaire ont toujours cherché à dissimuler l’inévitable « concentration d’habitats » que nécessite ce programme, d’abord en jouant sur la surface de la zone aménageable en habitat et, souvent dans le même temps,  en minimisant trompeusement le nombre de logements à y construire

Un petit historique de cette présentation en est révélateur :
- 2007 : 2e golf sur 40ha, pas d’habitat mentionné, à l’exception d’un hôtel 3 ou 4 étoiles sur 3 à 4ha. (Est Républicain, 14/08/2007).

Cliquez pour lire :fichier pdf Art_EstRep_2egolf Pulnoy_14-08-2007_v pdf_clic

- 2008 : 2e golf sur 30ha, un hôtel et un complexe d’activités de plein air sur 20ha, auxquels s’ajoutent de « l’habitat de qualité » et « quelques immeubles » (puisque « mixité sociale oblige »,  selon les propos rapportés) – sur une surface non mentionnée … (Est Républicain, 19/08/2008).
NB L’expression « mixité sociale oblige »  en dit long sur le type de considération de la population moins favorisée …

Cliquez pour lire : … fichier pdf Art_EstRep_2egolf Pulnoy_19-08-2008_v pdf_clic

- 2013 : 2e golf sur 30 ha, présenté comme financé par l’opération  ZAC habitat sur 23ha, entre les deux : un hôtel 3 étoiles sur une surface intégrée dans celle de la ZAC ?…  (Pulnoy en Bref n°89, mars 2013, édito du Maire Gérard Royer).

Cliquez pour lire :fichier pdf Edito_GRoyer_sur Golf-habitat_PenB 89_mars2013_v pdf_clic

- 2014 : 2e golf sur … 25ha, financé par « des espace résidentiels  individuels et collectifs » sur 18ha, auxquels s’ajoutent toujours un hôtel-restaurant 3/4 étoiles sur 2 à 3 ha et un « espace botanique »…  sur 3 ha correspondant à la zone non aménageable réservée au puits de contrôle du stockage de gaz Storengy.  (Document de propagande électorale de l’équipe « se rassembler pour Pulnoy » M. Piccoli/ G. Royer, mars 2014).

Cliquez pour lire : … fichier pdf Doc Camp Elect_Equipe Se Rass Pr Pulnoy_Visual Projet GolfHabitat_mars2014_v pdf_clic

- 2016 : 2e golf « compact 18 trous » sur 25ha, , financé par « l’aménageur privé de la zone d’habitat qui …, cette fois, s’étend sur 15ha pour soit disant « 260 à 280 logements, des pavillons pour la plupart, mais aussi des résidences sociales en bord de route » (GR) et « pour coiffer le tout, un hôtel 4 étoiles avec restauration… » (GR) sur 3ha(Est Républicain, 03/07/2016).

Cliquez pour lire : …  fichier pdf Article ER_GRoyer_GolfHabitat_3-7-2016_v pdf_clic

soit disant « 260 à 280 logements, sur 15 ha … pour ces nouvelles Résidences « Golf-habitat » ?
Rappelons-nous simplement de ce que prétendaient certaines présentations des Résidences Vertes :
.. en 2013 : 220 LOGEMENTS annoncés sur ces 12ha    (cf la présentation politico-commerciale)
.. en 2018 : 480 logements construits sur ces 12ha, dont plus de 300 EMPILÉS SUR MOINS DE 2ha, sans espaces verts spécifiques aménagés autres que les 0,6 ha des inaccessibles fossés (noues) et bassins de rétention !

… alors, une évidence pour ces nouvelles Résidences « Golf-habitat »
Sur 15ha, à raison de 35 logements à l’hectare (loi ALUR et contrat de ville 2015-2020), ça fait – au minimum – 525 logements !!


2. Méfiance vis-à-vis des images présentées …

Trop souvent, les images des projets des concepteurs sont bien différentes des réalisations finales.
L’exemple des Résidences vertes en témoigne :

1-  Présentation du projet en 2012 par l’’aménageur CIRMAD :

Art Pub_CIRMAD_Res Vertes_490 logts sur 12ha_2013_v horizontale

 
2-  Comparaisons avec les constructions et aménagements réalisés

Res Vertes_entree nord compar_projet-realisation_vdef

 

Res Vertes_zone nord compar_projet-realisation_vdef

Pourquoi tant de différences entre les projets et les réalisations ?…

alors qu’il est tout à fait possible, même en respectant la loi (35 logements/ha), d‘aménager des zones d’habitations esthétiques, respectueuses de la mixité sociale et agréables à vivre pour tous !

L’exemple des Résidences qui se sont construites au Bois La Dame à Tomblaine en témoigne.
Et une comparaison entre ces Résidences de Tomblaine et les Résidences Vertes de Pulnoy le démontre pleinement, tant au niveau de la qualité, de l’esthétique et de l’espacement des constructions que de celui des aménagements extérieurs (espaces verts, aires de jeux, noues, bassin de rétention, …).

Quelques photos suffisent à éclairer cette comparaison …

Au bout de 2 ans …

Res_Pulnoy_Tomblaine_compar_après 2 ans RAS_120x80_vr

Res_Pulnoy_Tomblaine_compar_espacement immeubles_120x160_vr +

 Res_Pulnoy_Tomblaine_compar_espaces verts_120x60_vr +

Res_Pulnoy_Tomblaine_compar_bassins et noues_120x80_vr +

Res_Pulnoy_Tomblaine_compar_aires de jeux_2 a 4_120x160_vr +

Res_Pulnoy_Tomblaine_compar_resultat des +_12x60_vr ++=pour

 

Donnez-nous votre avis

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

16 février 2018

0 Commentaire

Expression libre « Pulnoy autrement » sur le site officiel « Ville de Pulnoy »

Dessin humor CM majorité+opposition_Pub site Mairie Tribune expr libre_Gr minoritaire

Chaque 1er lundi du mois notre groupe d’opposition, comme le groupe majoritaire, peut publier un article d’information des Pulnéens (2000 caractères, sans illustration) sur le site internet de la « ville de Pulnoy », dans l’espace dit « Tribunes d’Expression Libre » (application de la loi via l’article 50  du Règlement de notre Conseil Municipal).

Nous vous invitons à consulter ces écrits, témoins de nos positions, propositions et actions pour notre ville au sein de notre métropole :

SUJET  TRAITÉ en FÉVRIER
VALORISER LE TERRITOIRE COMMUNAL PAR DE L’HABITAT :
OUI, mais … pour quoi ? pour qui ? et à quelles conditions ?
Confrontation de quelques arguments sur le projet « 2eGolf-Habitat »

lire cet article :
sur le site Ville de Pulnoy

lire son développement :
sur le blog Pulnoy autrement

10 février 2018

0 Commentaire

Une dixième Zone A Défendre … sur Pulnoy …

Dans son article « Les Zadistes ont l’embarras du choix pour atterrir », la revue Challenges n°550 de janvier 2018 aurait pu ajouter un dixième exemple de projet contesté à classer en « Zone A Défendre » …

Zones ZAD en France_carte Challenge_Ajout Pulnoy 2eGolf_fev2018_v5

3 février 2018

0 Commentaire

Orientation budgétaire, Rythmes scolaires et Maison des jeunes à l’ordre du jour du CM du 05/02/2018

CONSEIL MUNICIPAL CE LUNDI 05/02/2018 à 18h30 en Mairie
Comme pour chacune de ses séances, tout citoyen est cordialement invité à assister au conseil municipal qui se tiendra ce lundi 05 février 2018, à 18h30 en Mairie.

L’orientation budgétaire, les rythmes scolaires et la maison des jeunes y sont à l’ordre du jour :

MontageFB_CM 05-02-2018_Ordre du jour

25 janvier 2018

0 Commentaire

Opposition au projet « Golf-Habitat » … suite : … à critique « privée », réplique « publique » !…

A l’image de notre proposition d’un projet « public » en opposition au projet « privé » de golf-habitat, nous proposons ici une réponse « publique » au message « privé » publié le 12 janvier dernier sur notre page Facebook (https://www.facebook.com/pulnoyautrement ) par notre maire honoraire Gérard Royer, l’immuable et perpétuel pilote de cet inutile projet.

Habitat-2egolf_NON à_immeubles_pour_2e_golf_(balle dans pied)_25-01-2018_vdef_elargie

Retrouvez ci-dessous ce que dit le message de G. Royer (GR) agrémenté, pour chacun des 3 points développés, de ce que répond et argumente notre équipe Pulnoy autrement [PA] :

(GR) com. Point 1 Que pour des raisons d’existence politique vous n’aimiez pas le projet de golf/habitat, je peux le comprendre.
….notre réponse..[PA]-
Vous confondez les raisons de notre existence politique avec celles de la vôtre !

La nôtre a, depuis plus de 10 ans, toujours trouvé simplement toute sa raison dans la seule défense de l’intérêt général ! Et non dans la « défense » sélective de l’intérêt de quelques catégories d’électeurs, en fonction du « calcul » de leur supposé « poids électoral » !
Nos programmes « politiques » ont toujours été construits, non en fonction de ce qu’ils étaient susceptibles de « rapporter » sur le plan électoral, mais exclusivement en fonction de leur puissance à défendre l’intérêt général ! Analyse à l’appui, on ne peut pas en dire autant de plusieurs points de vos programmes électoraux successifs.

Souvenez-vous : nous avons toujours reconnu et soutenu le travail honnête que vous avez mené vis à vis de l’ensemble de la population pulnéenne dans l’intérêt général, mais nous avons aussi toujours condamné toute initiative ou projet qui favorisait une catégorie aux dépens des autres, sans équilibrage de « privilège » ! Le projet « golf-habitat » en est le principal exemple, mais il y en a d’autres.

(GR) com. Point 2 Mais refuser l’idée de valoriser, sans bourse déliée, le ban communal par un projet habitat, accompagné d’un espace sport, détente et loisirs, créateur d’emplois et d’attractivité, très attendus par les investisseurs sur l’ensemble des plaines Rives droite, c’est renoncer a sécuriser l’avenir pour les générations montantes.
….notre réponse..[PA]-
Même si nous trouvons que, pour sa superficie, notre commune est suffisamment urbanisée, nous ne refusons pas la valorisation du « ban communal » (ou plus simplement « territoire communal ») par de l’habitat !
En revanche, nous refusons totalement que la qualité – tant fonctionnelle qu’esthétique mais aussi sociale – de ce nouvel habitat  soit compromise par votre idée de négocier celle-ci avec le promoteur pour qu’il « accepte » simultanément de financer quelques « installations » de loisirs qui seront d’usage privé et réservées à une minorité plutôt privilégiée !
L’expérience négative du type d’urbanisation de la zone « sociale » (immeubles) des Résidences Vertes ne fait que conforter nos alertes et réserves, voire notre opposition à une telle opération dans le cadre de votre projet « golf-habitat ».

« Sans bourse déliée » répétez-vous en toute occasion à qui veut encore l’entendre :
mais personne ne peut croire un seul instant que – si mécène soit-il – un promoteur puisse « équiper le ban communal » d’un « espace sport, détente et loisirs » véritablement public et donc accessible à tous, sans la moindre « compensation » ! Et, de toute évidence, une telle « compensation » ne peut que contraindre le promoteur (1) à  rechercher une forte « rentabilité » de l’habitat collectif construit à cette « occasion » (en « entassant » le plus possible et en limitant les aménagements des espaces extérieurs) et (2) à s’appuyer sur des investisseurs privés pour certains « équipements » environnant  le 2nd parcours de golf  (en « condamnant » ainsi le caractère « public / accessible à tous » des installations de loisirs réalisées) !

« Espace sport, détente et loisirs » écrivez-vous … pour trompeusement désigner votre projet de 2nd parcours de golf, habillé -il est vrai …-  de l’alibi « mini-golf aventure » et de quelques prestations hôtelières de luxe  (salle de « sport », détente, massages, aquagym,…) … Bref, le choix de termes « accrocheurs » uniquement destinés à faire croire qu’il s’agirait d’une zone de loisirs pour tous, accessible à tous, alors qu’il s’agit du contraire : une prairie de 35ha détournées aux profits de quelques-uns, pourtant déjà largement servis par les 70ha du 1er golf !!
Un choix de termes sans doute dicté par la fourbe intention de laisser croire aux Pulnéens et Grands Nancéiens que vous vous rapprochez de notre sincère proposition alternative de réserver cette zone à un véritable espace naturel associant exploitation agricole à aménagement de loisirs accessibles à tous (
http://pulnoyautrement.unblog.fr/projet-anti-golf-habitat/ ) !

(GR) com. Point 3 Pour la ville c’est aussi, tout en améliorant le parcours résidentiel, lui conserver une belle transition verte entre le rural et l’urbain. Et ce qui n’est pas négligeable non plus, lui procurer des ressources, sans aller les chercher dans la poche des contribuables ou de l’Etat.
….notre réponse..[PA]-
« Conserver une belle transition verte entre le rural et l’urbain »
dites-vous … Mais elle l’est actuellement et le sera malheureusement beaucoup moins si vous persévérez dans ce projet mixte qui condamne un tiers de la zone concernée à l’empilement d’habitat et privatise les deux autres tiers au profit de quelques-uns !
« Améliorer le parcours résidentiel » prétendez-vous … Mais pour cela encore faudrait-il que le projet d’habitat puisse se détacher de cette contrainte imposée de réduire son coût pour financer le parcours de golf, et qu’il s’engage dans la construction d’un habitat de qualité dans un environnement correctement équipé, potentiellement source d’attractivité pour les jeunes générations et de renouvellement de la population ! N’est-ce pas là à ce jour, la priorité des priorités pour notre commune ? Avant toute velléité « intéressée » d’augmentation brute de sa population ?
« Procurer des ressources, sans aller les chercher dans la poche des contribuables ou de l’Etat » martelez-vous …en prétendant ainsi défendre les intérêts des contribuables … Mais de quelles ressources de la ville parlez-vous, si ce n’est de celles provenant des diverses contributions fiscales prélevées directement ou indirectement dans la poche de tous les citoyens ? poche que vous semblez malencontreusement distinguer de celle de l’Etat, alors que c’est la même !

Pour résumer :
Vos formulations
, malgré leur subtil habillage, sont parfaitement révélatrices de la différence d’objectifs entre votre projet d’aménagement de cette zone et notre alternative.
Votre projet de 2e golf  financé par l’intéressement négocié auprès des promoteurs de la partie Habitat n’est en rien une opération de gestion publique du territoire communal visant à apporter plus de services « publics » à tous les habitants ! Il est un regrettable pilotage d’une opération de gestion commerciale de terrains devenant métropolitains, opération destinée à satisfaire l’intérêt de quelques-uns aux dépens de celui des autres ! Pas étonnant qu’il puisse alors se prétendre déconnecté de (presque) toute contribution de l’argent public ! Heureusement, devrait-on même dire, puisqu’il ne sert en rien l’intérêt public général !

Pour conclure :
On aurait pu imaginer
que dans un tel projet associant golf et habitat, on justifie l’investissement « privé » dans un nouveau golf par le fait que l’intérêt et la rentabilité espérée amènent  les investisseurs à mieux financer l’habitat « pour tous » afin d’en améliorer les qualités  … mais c’est malheureusement tout l’inverse que vous tentez d’imposer aux Pulnéens et Grands Nancéiens !

10 janvier 2018

0 Commentaire

Voeux « métropolitains » pour 2018 : NON à la mauvaise idée d’un 2e Golf à Pulnoy !…

Pulnéens, Grands Nancéiens,
tous nos vœux pour que 2018 soit l’année du renoncement métropolitain à la mauvaise idée d’implantation d’un 2e golf plus qu’inutile sur les dernières prairies de Pulnoy !

Carte_2018_abandon_2e goVf_18trous_vdef1Donnez votre avis, contactez-nous :

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

6 janvier 2018

0 Commentaire

Pas d’erreurs … juste de vrais arguments contre le projet « Habitat-2nd Golf » !

Habitat-2egolf_modelisation-implantation-immeubles_pour_2e_golf_+ balle dans pied_balle golf mirabelle_v 07-01-2018

Suite à la publication par notre équipe Pulnoy autrement (PA) sur Facebook (le 5/12/2017) de l’article « Pulnoy «En Marche» … avant ou arrière … pour 2018 ? », M. Gérard Royer (GR), maire honoraire de Pulnoy, a publié un commentaire (le 18/12/2017) concernant notre paragraphe relatif au projet « habitat-2nd golf » (cf extrait ci-dessous). Ce commentaire étant resté masqué (par FB), nous avons souhaité le publier sur notre page Facebook pour « tout public » en y intégrant notre réponse à chacun de ses 5 points.
L’article qui suit reprend l’intégralité du commentaire et de notre réponse du 04/01/2018 sur Facebook Pulnoy autrement.

 

Ce que dit le paragraphe de notre article, concerné par le commentaire :

[…/… ] Pour le projet « habitat-2nd golf »,
le maire honoraire, porte-parole de la majorité municipale sur le sujet, prétend « qu’on ne construit pas pour soi mais pour contribuer au bonheur de nos concitoyens » …
Mais … il est où ce bonheur ?… il est où ?…
Est-il vraiment dans la réduction à leur minimum des espaces verts accessibles à tous ? dans l’entassement de plus de 500 logements dans de nouvelles « tours de béton », toujours sans la moindre création d’espaces de sports et de loisirs ouverts à tous les jeunes y résidant ? …
et tout cela dans le seul but de financer un inutile « 2nd golf » juste pour le bonheur de quelques-uns ? Pulnéens, si on vous interrogeait honnêtement sur le sujet (referendum local), feriez-vous vraiment ce choix du béton et de la privatisation d’espaces verts, aux dépens de l’aménagement d’équipements et d’espaces verts pour tous ?
La réponse est tellement évidente qu’on comprend pourquoi l’équipe majoritaire avance maintenant dans ce projet « à pas de loup » …
Espérons, pour ce projet, le passage de la « marche arrière » …! […/…]

 

Ce que dit le commentaire de G. Royer (GR) agrémenté, pour chacun des 5 points développés, de
ce que répond notre équipe Pulnoy autrement [PA] :

(GR) En réponse à votre dernier article, corrigez vos erreurs.

(GR) com.1 – Il est faux de dire qu’il y aura plus de 500 logements.
….notre réponse..[PA]- S’il est faux de dire qu’il y aura plus de 500 logements, alors expliquez-nous M. Royer, comment vous contournez la loi (loi ALUR et sa déclinaison dans le Contrat de Ville 2015-2020) qui impose, au minimum, 35 logements en moyenne à l’hectare pour ce projet ! Soit 630 logements pour les 18ha annoncés constructibles (urbanisables) dans ce projet ! (exactement comme vous avez été contraint de le faire sur les 12ha des Résidences Vertes avec une règle de 40 logements/ha (40 x 12 = 480 logements).

(GR) com.2 – Les espaces naturels concernés ne sont pas accessibles à tous, ils le seront plus après l’opération Golf Habitat.
….notre réponse..[PA]- Après l’opération « 2nd Golf-Habitat, pouvez-vous nous dire quels espaces encore naturels seront toujours accessibles à tous ? … les jardins des particuliers ? … le parcours de golf ? … Non, M. Royer, seuls les routes, les parkings et quelques espaces déjà accessibles (espace de jeu autour du puits de gaz, chemin et berges du Grémillon, …).
En revanche, les prairies chères aux chercheurs de champignons auront disparu au profit du parcours golfique, accessible (… mais pour 4€/jour soit 1460€/an !) aux seuls joueurs (dont le nombre – contrairement à l’âge – est en baisse constante depuis 2012) !

(GR) com.3 – Cet espace n’est pas « aux dépens des équipements d’espaces verts pour tous » qui existent déjà largement sur la commune. Il permettra d’y ajouter un golf ludique pour les enfants sous la forme d’un golf aventure très apprécié partout où il est installé.
….notre réponse..[PA]- À l’exception des quelques 30ha de forêt communale, quels autres espaces verts accessibles à tous existent sur Pulnoy ? … les 3 à 4 ha autour du plan d’eau se prolongeant derrière le collège et les terrains de foot ? … les quelques ares de « verdure » disséminés à quelques coins de rue ? … les quelques 1500m2 du petit verger des Résidences Vertes, préféré à des terrains de jeux pour la jeunesse ? …
Par ailleurs, si prévoir faire un mini « golf ludique » sur 1ha c’est bien (même si ça vous sert surtout d’alibi à la réalisation du 2nd vrai golf sur 35ha … et à masquer son inutilité pour les Pulnéens et Grands Nancéiens), encore faudrait-il dire ce que vont devenir les équipements de l’hectare d’aire de jeux libre situé sur le tracé du Grémillon derrière le collège (city stade, mini terrains de foot et basket, piste de vtt) !

(GR) com.4 – Le référendum local dont vous parlez a déjà eu lieu lors de l’élection municipale. Le projet était mis en avant, notamment lors de réunions publiques, et a obtenu une large majorité à l’élection de l’équipe municipale en place. Ce qui veut dire que la population dans sa grande majorité ne vous a pas suivis et a choisi de recevoir sur son territoire un projet innovant et ludique, avec un environnement vert protégé et sans bourse déliée pour le contribuable.
….notre réponse..[PA]- M. Royer, comment un homme politique ayant votre expérience peut-il encore confondre Référendum et Élection Municipale ? … lors d’un Référendum, les citoyens votent sur une question bien précise ! … lors d’une Élection Municipale, les citoyens votent pour une équipe et son programme, avec une large prime à l’équipe sortante, quel que soit son programme … surtout lorsqu’elle est en place depuis plusieurs décennies ! Par ailleurs, l’honnêteté serait de reconnaître que « la mise en avant du projet » en réunion publique de campagne électorale n’a strictement aucune valeur, puisque force est de constater que moins de 1% des électeurs (hors candidats des 2 équipes) y assistent !

(GR) com.5 – Avec ce projet, nous assurons une transition douce entre la métropole « urbaine » du Grand Nancy et la Communauté de Communes rurale du Grand Couronné.
….notre réponse..[PA]- À propos d’assurer cette « transition douce » : pour l’instant, elle l’est naturellement ! … et nul n’est besoin d’un 2nd golf et de blocs de béton supplémentaires pour « mieux l’assurer » ! La poursuite de l’aménagement de la « voie verte » suffit amplement, surtout avec l’opportunité de l’amélioration de la « coulée verte » avec la renaturation du Grémillon.

En conclusion, de toute évidence, les erreurs à corriger ne sont pas du tout là où ce commentaire le prétendait !…

1...34567...13

Agroecologie à Chaponost |
Photothèque de la section M... |
Clubretraitesrencontres8618... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Village de la Solidarité In...
| La C.A.T.A.STROPHE
| Flightteam2015