Archive | Articles d’actu Flux RSS de cette section

À propos de pulnoyautrement

Pulnoy : le projet de second golf controversé – Est Républicain 3 juillet 2016

18 juillet 2016

0 Commentaire

Golf Habitat : 18 « tours » … pour 18 « trous » à l’horizon

L’équipe minoritaire de conseillers municipaux de Pulnoy a souhaité apporter quelques clarifications et rectifications des propos tenus par Gérard ROYER dans l’Est Républicain du dimanche 3 juillet 2016, sur le projet de « 2e Golf-Habitat » actuellement à l’étude sur notre territoire communal Pulnéen.
L’Est Républicain de ce dimanche 17 juillet 2016, sous la plume de Guillaume Mazeaud, a parfaitement répondu à cette juste demande.
Comme nous le rappelons dans cet article, un tel projet s’assoit sur la qualité de vie de tous les Pulnéens, sans les avoir jamais consultés à ce sujet. Pas étonnant, la grande majorité d’entre eux n’y étant pas favorable, un referendum l’éjecterait sans nul doute dans le 19ème trou des oubliettes !

Article ER_DDeviterne_Anti-GolfHabitat_17-7-2016_Vr

CHOQUER pour APEURER la population Pulnéenne ? Dans quel but ?

15 juin 2016

0 Commentaire

CHOQUER pour APEURER la population Pulnéenne ? Dans quel but ?

En terme de communication, la majorité municipale fait décidément fort dans le morbide et l’incitation à la peur ! C’est sans doute pour mieux marquer les esprits qu’elle se permet de diffuser, via le Pulnoy en Bref de la semaine dernière (édito et feuillet inséré), 2 illustrations photographiques pour le moins choquantes !

La première, celle des jambes d’Arthur victimes d’une scandaleuse découpe au niveau du tronc ! Est-ce pour mieux choquer nos enfants des résidences vertes sur leur chemin de l’école (les enfants des immeubles des résidences vertes étant contraints d’être scolarisés à l’école de la Masserine située  à 1,2km), que cette figurine mutilée a été bien trop longtemps laissée en place ? Et, comme si cette exposition macabre n’avait pas suffi, est-ce pour mieux choquer et apeurer les Pulnéens que Madame le Maire a choisi d’illustrer en grande dimension son édito sur « les équipées nocturnes … », par la photo de ces jambes sans tronc ? C’est plus que regrettable !

Edito_arthur_PenB_juin2016_tot

La seconde, celle d’un jeune « délinquant …? rôdeur …? sombre et masqué … » affublé de slogans aussi inquiétants qu’incitateurs au rejet de « l’autre inconnu » ! Est-ce pour mieux entretenir le climat national actuel d’inquiétude au niveau local auprès des citoyens Pulnéens ? Cette forme de « récupération » devrait pourtant être totalement exclue de la démarche « Voisins Solidaires Attentifs » , du moins si on s’en tenait sagement et strictement à l’esprit et aux objectifs retenus à l’origine de cette démarche. C’est plus qu’inacceptable !
Photo_slogans_Voisins_Attentifs_Solidaires

Nous vous invitons à donner votre point de vue sur la question … :

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

STOP à l’urbanisation dans notre commune !.. … même prétendue verte !

3 juin 2016

0 Commentaire

STOP à l’urbanisation dans

notre commune !…

… même prétendue verte !

 

habitat pr golf_balle ds pied-Res Vertes_vdef

Après l’urbanisation massive des 12ha des Résidences Vertes (480 logements), Pulnoy est aujourd’hui urbanisé à 48% de son petit territoire de 374ha. Une seconde urbanisation encore plus massive aux alentours du collège (projet 2e golf / habitat, plus de 600 logements) porterait demain ce taux à près de 54% !

A quoi pourrait bien servir cette nouvelle urbanisation ?

  • S’agirait-il d’une volonté de répondre à une forte demande de logements sur notre commune ?
    Apparemment l’attractivité de notre commune, par ses équipements et le cadre de vie proposé, ne semble pas à la hauteur d’une telle demande. En effet, les logements proposés dans les immeubles du « bourg / centre-ville » ont plutôt tendance à se vider et ceux proposés aux Résidences Vertes ne se remplissent pas facilement, faute de jeunes familles candidates.
  • S’agirait-il d’une tentative d’opération immobilière dont le seul « intérêt » serait de permettre de « financer » le « 2e golf » à Pulnoy ?
    Apparemment, l’entêtement de la majorité municipale actuelle dans ce projet imposerait  le seul « montage » viable pour notre commune et la communauté urbaine, montage financier qui consiste à proposer aux « promoteurs » une opération immobilière suffisamment « rentable » afin qu’ils assurent en contrepartie une bonne part du financement du 2e golf …
    Cette hypothèse semble la plus vraisemblable, à une condition cependant : c’est que les promoteurs « y trouvent leur compte » par le succès des logements construits !

Ainsi, RIEN ne justifie la poursuite « entêtée » d’une telle urbanisation, surtout sur une commune disposant de si peu de territoire, SAUF la volonté acharnée de faire bénéficier quelques privilégiés des 30ha supplémentaires d’un 2e golf et de limiter les espaces verts pulnéens accessibles à tous à quasiment la seule forêt communale !

Pour plus de détails, sur nos études et nos propositions alternatives, consultez nos différents articles (en cliquant sur les liens ci-dessous) :

La fin de la ville à la campagne  :
http://pulnoyautrement.unblog.fr/2016/03/25/pulnoy-2020-la-fin-de-la-ville-a-la-campagne/

Le golf est un luxe :
http://pulnoyautrement.unblog.fr/2016/03/25/le-golf-est-un-luxe-pas-une-necessite/

Notre projet « anti-2e golf » :

http://pulnoyautrement.unblog.fr/projet-anti-golf-habitat/

________

A Pulnoy, quand la majorité municipale prétend dire « la vérité » et accuse l’opposition de « contre-vérités », elle inverse les rôles !

1 juin 2016

0 Commentaire

A Pulnoy, quand la majorité municipale prétend dire « la vérité »
et accuse l’opposition de « contre-vérités »,
elle inverse les rôles !

Cette majorité, bien installée dans l’arrogance et la certitude de sa « bonne parole » et de ses « bonnes actions », s’est cru obligée de publier à grands frais un véritable « tract de campagne ». Ce « prospectus majoritaire » s’acharne à tenter de démonter systématiquement la pertinence et la véracité de toutes nos critiques, positions et démonstrations publiées dans notre petit journal « Pulnoy autrement » distribué dans les boîtes des Pulnéens en ce début d’année et relayé sur internet par notre site/blog du même nom.
Cette pernicieuse tentative ne lésine pas sur les moyens et n’hésite pas à nous accuser systématiquement, sur tous les sujets, d’approximations voire d’incompétences mais aussi d’inexactitudes voire de « mensonges » que leur fourberie conduit à dénommer « contre-vérités » …!

Pulnéennes, Pulnéens,
C’est par donc par un très modeste n° spécial de notre petit journal que notre équipe Pulnoy Autrement, regroupée autour des 4 conseillers municipaux d’opposition, reviendra prochainement vers vous pour rétablir la vérité face aux spécieuses et inacceptables accusations que nous assène l’équipe municipale majoritaire, dans ce luxueux « tract de campagne » récemment distribué dans vos boîtes.

Copie 1ere page tract Majorite_mai2016_tassé_dechire_def
Selon ce pernicieux tract publié au nom de l’ex-équipe de la campagne 2014 « Se rassembler pour Pulnoy », ce groupe majoritaire piloté par son Maire et ses adjoints, tente avec perfidie de démontrer que nous ne publions que des « contre-vérités » et s’efforce avec maladresse d’énoncer « ses propres vérités » …

Notre numéro spécial de notre petit journal exprimera nos regrets et notre effarement face à cette regrettable attitude :

NOUS REGRETTONS

  • Nous regrettons l’équipe majoritaire précédente qui était menée de mains de maître avec compétence et respect des analyses et points de vue de notre groupe minoritaire d’opposition.
  • Nous regrettons l’équipe majoritaire actuelle qui est menée dans la fébrilité, avec peu d’assurance et dénigrement systématique et mensonger des analyses et points de vue de notre groupe minoritaire d’opposition.

NOUS SOMMES EFFARES

par la façon machiavélique et mesquine avec laquelle l’équipe majoritaire considère et traite nos points de vue, nos analyses et nos questions :

  • Toutes nos analyses publiées dans le dernier numéro de notre petit journal « Pulnoy autrement » ont été systématiquement déformées, amalgamées dans des citations tronquées et sorties de leur contexte, afin de mieux les prétendre erronées voire « mensongères » !!
    De surcroît, cette insupportable décrédibilisation porte toujours sur d’infimes détails qui ne remettent en rien en cause les vérités que nous développons !
    C’est cette coutumière malveillance qui a généré la pernicieuse contre-attaque développée dans ce « tract de campagne » prétendant rétablir « la vérité » …!
  • Toutes nos questions posées en conseil municipal sont systématiquement considérées comme des attaques injustifiées, que cette fébrile équipe se croit immédiatement obligée de « démonter » pour le plus souvent y répondre, non sur le fond, mais sur d’infimes détails frisant parfois le ridicule (comme par ex, les incroyables « calculs » de % et de mesures au millimètre pour répondre négativement à notre demande de révision du format de notre « expression libre » dans le Pulnoy en Bref)

Cette regrettable attitude de l’équipe majoritaire, conduit également à se poser une autre question :

A Pulnoy, la LIBERTE d’expression s’arrêterait-elle
là où commence la VERITE qui dérange?

Notre numéro spécial de notre petit journal invitera également tous ses lecteurs à retrouver -dans l’article ci-dessous- les détails de notre argumentaire visant à ramener « la vérité » à sa juste place :

Reprenons les différents points développés
dans ce délétère « tract de campagne »
et ramenons « la vérité » à sa juste place :

1 – Dire la vérité c’est se grandir : slogan de première page sans doute destiné à souligner notre « petitesse » …
Si « dire la vérité c’est se grandir », la majorité municipale vient de faire une entrée remarquée dans la confrérie des « nains de jardins »…

2 – Temps d’activité périscolaire :
Le coût moyen des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP et non TAP) en France est bien de 223€, en revanche, ce n’est pas dans notre « petit journal » qu’ « il a été écrit » que « ce coût était compris entre 130 et 170€ à Pulnoy« . Nous avons effectivement écrit dans un article consacré à ce sujet sur notre site/blog  (http://pulnoyautrement.unblog.fr/category/articles/ )  que, selon de nombreuses enquêtes (dont AMF), le coût raisonnable moyen oscillait entre 130 et 170€ par enfant et par an, selon la taille de la commune,  la diversité des activités proposés et le statut des animateurs. Nous confirmons néanmoins la pertinence de ces chiffres pour Pulnoy et en faisons effectivement la démonstration sur notre site/blog. Il s’agit bien entendu du calcul du coût réel de mise en œuvre de ces activités (salaires des animateurs et achat de fournitures et matériel pour ces NAP), sans gonfler la facture de soi-disant « faux-frais » d’administration, de locaux et de « cantine » …! Le coût réel raisonnable est alors –pour Pulnoy- de 139€ pour un enfant d’élémentaire et de 174€ pour un enfant de maternelle ! Qui ment sur les chiffres ?

Le taux de fréquentation global à Pulnoy en 2014-2015 a été de 53% (49% en primaire et 54% en maternelle, selon les chiffres annoncés en CM du 21/09/2015). A Seichamps et Essey il était cette même année scolaire effectivement supérieur à 70% et il s’élevait même  à plus de 80% à Maxéville et Tomblaine, alors que toutes ces communes appliquent la gratuité des NAP. Qui ment sur les chiffres ?

3 – Personnel communal :
Les effectifs :
Nos chiffres sont ceux qui ressortent de l’organigramme fourni par la DGS. 53 postes à Pulnoy, d’après les chiffres de la majorité, c’est encore plus que les chiffres que nous avons publiés (30+20=50). A Seichamps, le nombre est de 46 pour une commune un peu plus importante, sans pour autant amoindrir les services à toute la population !  Où est le raisonnable ?
Notre utilisation du terme personnel « administratif » pour dénommer globalement  le personnel travaillant « en mairie » et le distinguer du personnel « technique » inclut évidemment le personnel  des « fillières sociales, animations et police ».
La part budgétaire :
La majorité justifie l’augmentation de la part budgétaire en personnel (portée à 58% en 2015) par des revalorisations diverses (ancienneté, catégorie C) et surtout, comble de la mauvaise foi, par des augmentations à venir « imposées par l’état » … Où est la crédibilité ?
Rappelons simplement que cette part budgétaire était inférieure à 50% au début du mandat précédent …

4 – Mutualisation des compétences :
Notre référence au statut de « communes associées » est contestée par cette majorité, alors que La loi n’a pas mis fin à ce statut mais l’a simplement modifié et l’a renommé « communes nouvelles ». Changements qui ne remettent en rien en cause notre raisonnement, surtout que ce statut est indépendant de l’appartenance à une intercommunalité ou communauté de communes. La connaissance des textes prétendue par cette « liste majoritaire » est donc à revoir !… Qui maîtrise vraiment les textes ?…

5 – Elus municipaux :
Nous n’avons jamais écrit « qu’il y avait trop d’élus communaux indemnisés » !!
De même, ce n’est pas « dire la vérité » que d’écrire qu’ « à Pulnoy, tous les élus ont une délégation » (tant pour les majoritaires que pour les minoritaires). Qui pratique la « contre-vérité » ?…

6 – Groupe scolaire Moissonnerie :
Si la liste majoritaire a effectivement proposé 3 projets pour la Moissonnerie, dont 2 copiés sur notre projet de campagne électorale 2014, elle l’a fait sous la pression des riverains révoltés (cf les 2 réunions publiques), riverains aucunement manipulés par notre équipe, puisqu’au contraire ce sont eux qui ont porté ce projet à notre connaissance ! Qui réinvente la réalité pour se justifier ?…
Seule la vente intéressait vraiment la municipalité précédente. C’est elle qui avait contacté l’entreprise publique d’habitat social MMH et un pré-accord avec MMH avait même été signé. Seuls les délais contraignants par leur brièveté ont compromis la poursuite accélérée de l’opération, de toute évidence trop ralentie par la contestation des riverains exigeant plus d’études préliminaires ! Qui confond donc étude et décision ?…

7 – Services aux familles et aux séniors :
Nous n’avons jamais cherché à opposer les jeunes aux anciens. Tous nos écrits sont, au contraire, toujours à la recherche d’un juste équilibre de ce qui est fait en faveur des uns et des autres (Jeunes/âgés ; modestes/aisés).
La majorité déforme, à dessein, nos propos. Nous n’écrivons pas en fonction « des éventuels bulletins de vote »… elle si ! Qui pratique la dénonciation politicienne mensongère ?…
Aux Résidences Vertes, absolument rien n’a été prévu pour les ados, alors que « tout » a été fait pour les personnes âgées.
Ne suffit-il pas de constater que la majorité n’accorde que 5 petites lignes de banalités et critiques « politiques » sur ce sujet, alors qu’elle consacre pratiquement la moitié de ses réponses (1,3 page sur 3) sur le projet Golf/Habitat.
Une preuve de plus, s’il en fallait, que la jeunesse n’est vraiment pas la priorité de cette équipe majoritaire. Qui fait naître l’idée d’une fracture ?…

8 – Golf :
1- La « dioxine de carbone » n’existe pas! Le dioxide de carbone existe…. la majorité devrait vérifier ses sources d’informations ou contrôler ses fautes de frappe révélatrices d’approximation dans sa connaissance du dossier !
Comment un espace golf peut-il « se raccrocher au monde rural » (se raccrocher ? s’accrocher ? s’approcher ? s’associer ?…), alors que dans la plupart des cas il s’est implanté sur des terres agricoles annexées par les communes ?
2- Nous n’avons pas comparé le golf à un aéroport, mais à une zone à défendre (ZAD). Il nous semblait que nos propos étaient clairs, mais encore une fois ils sont déformés pour mieux être critiqués ….
3- D’après les chiffres de consommation et de récupération d’eau donnés par la majorité, la différence est de 1 ml par jour entre l’eau utilisée et l’eau récupérée.
Le golf ne consommerait donc que 10 m3 par hectare et par an et non 215 m3….
Comment utilise-t-on l’eau récupérée ?
La consommation d’eau moyenne d’un golf rustique est de 3800 m3 / ha / an (source : site officiel du sénat / La qualité de l’eau et assainissement en France /Annexe 29 – LES GOLFS ET L’EAU) et non 215 m3 et encore moins 10 m3 !!!
3- Nos calculs seraient-ils vraiment « simplistes et erronés » ?
Aux Résidences Vertes, le nombre de logements a été déterminé en fonction de la surface totale à urbaniser et de la législation en vigueur : 12 ha X 40 logements = 480 logements (ce qui est bien le cas). Ce qui est valable d’un côté de Pulnoy ne le serait pas de l’autre côté ? surtout que la loi n’a que peu changé (35 logements/ha aux dires de la majorité). Pour financer la construction du second golf (sur les 30ha de zone réservée) c’est donc bien 18ha qu’il faudrait urbaniser et nous maintenons donc notre estimation de 630 logements (les 3 ha du puits Storengy déjà déduits de nos calculs et les voiries dans ces contraintes légales n’étant pas, comme pour les résidences vertes, déductibles).
4- Enfin, le clou du spectacle, la magnifique partition sur la faune et la flore ! Faut-il en rire ou en pleurer ??? Toute la faune citée était déjà là bien avant le golf et certainement en plus grand nombre !!! Encore un peu, et « LES DINOSAURES »  vont faire leur retour à Pulnoy !!!
Qui fait preuve d’approximation et de simplisme dans ses affirmations ?…

9 – La majorité conclut «NOUS SOMMES EFFARES DES CONTRE-VERITES EXPRIMEES» :
Nous aussi, nous sommes effarés du manque de transparence et de communication de cette municipalité, ainsi que de la façon dont elle a déformé nos écrits et nos affirmations.
Nous espérons que les pulnéens sauront faire la part des choses et comprendront la façon de « fonctionner » de cette équipe …!

 

 

 

Conseil Municipal à Pulnoy : quand la Majorité accuse la Minorité d’incompétences et de mensonges …!

28 mai 2016

0 Commentaire

Conseil Municipal à Pulnoy : quand la Majorité accuse la Minorité d’incompétences et de mensonges …!

Quand nous, minorité d’opposition, dérangeons par la pertinence de nos critiques et démonstrations … alors, à court d’arguments, la majorité en place ne sait que nous accuser d’approximation voire d’incompétences et d’inexactitude voire de mensonges !

Démonstration dans les réponses à nos questions écrites posées en CM du 9 mai 2016

Question à propos de la gestion des NAP par ALPE

Dessin_humoristique_TAP_gratuit ou payant_couleur+n&b_v2
Quand il faut « trouver » des justifications d’un coût prétendument élevé des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) cogérées par ALPE (pour l’élémentaire) et la mairie (pour les maternelles), toutes les ficelles, les ruses, les dérobades voire les mensonges sont bons !

Madame la Mairesse de notre commune (Mme Piccoli) nous a certifié qu’en sa présence, Madame la Présidente Seichanaise d’ALPE pour notre commune (Mme Strabach de Seichamps) … nous avait donné la date de l’AG d’ALPE, sous-entendant que notre prétendue méconnaissance de cette date n’était que mensonge !

Contre-vérité délibérée ou « certitude » reconstruite a posteriori par Mme P.. face à l’incroyable attitude de Mme S. lorsque – après l’avoir déjà demandée fin 2015 par mél à alpe@alpe-pulnoy.fr – nous lui avons redemandé – en présence de Mme P. – cette date d’AG lors de la cérémonie de départ de Mme Berdonnier, le lundi 1er février 2016 ??
La vérité :
Mme S avait alors prétendu (1) ne pas lire les méls de cette adresse alpe … plutôt réservée au collège … et (2) que la date d’AG n’était pas encore fixée et qu’elle la communiquerait en mairie dès que ce serait le cas !

Madame la Mairesse de notre commune (Mme Piccoli) a poursuivi ses affirmations délétères à notre égard, en mettant catégoriquement en doute notre prise de contact ultérieure avec la mairie pour obtenir cette date d’AG !

Contre-vérité délibérée ou « certitude » reconstruite a posteriori lorsque Mme P. prétend « avoir fait vérifier auprès de ses services » l’existence d’une telle prise de contact et que ceux-ci auraient affirmé ne pas avoir été contactés pour une telle demande  » ??
La vérité :
ne voyant rien « venir » comme information à ce sujet, nous avons téléphoné au bureau des associations le 8 mars 2016 à 9h08 ! Le secrétariat nous a alors répondu ne pas connaître la date de cette AG ALPE … alors que celle-ci se tenait apparemment quelques 3 semaines plus tard !… Bizarre …!
Mme S. aurait-elle des choses qu’elle ne souhaite pas partager avec tout le monde … à propos de la gestion des NAP ? Pour le moins, ni la mairie ni ALPE, ne semblent manifestement tenir  à ce que les membres de « l’opposition » s’intéressent de trop près à leurs « gestion partagée » de ces NAP !
De telle allégations mensongères à notre égard, de la bouche-même du premier magistrat de notre commune, sont inacceptables et indignes tant à notre égard qu’à celui de tous les Pulnéens.

 

Question à propos du « nouveau format papier »
du Pulnoy en Bref

dessin a vos loupes

Quand il faut « trouver » des arguments pour étayer une réponse injustement négative à notre simple demande d’adaptation proportionnelle du format de notre petit espace de « libre expression politique » en 4e page du PeB, toutes les mesquineries, les comparaisons les plus futiles, les calculs frisant le ridicule et les dénigrements les plus virulents de compétences sont bons !

Madame la Mairesse de notre commune (Mme Piccoli) a dans un premier temps voulu faire la démonstration mesquine que notre demande n’était pas justifiée et que la place dont nous disposions était correcte et conforme (au regard du « prévu » par le règlement intérieur du CM …) et bien suffisante (au regard de nos contenus et surtout de ce qui « se pratique » dans les communes de la CUGN …)

Leur vérité : « Le format qui est imparti à chaque groupe politique par le règlement n’est pas une proportion du format du journal mais une surface invariable aux dimensions fixées (8x10cm). Comme ce format représente déjà un peu plus de 2% de la surface du journal (ce qui correspond largement à ce que d’autres communes de la CUGN attribuent pour cette tribune …) et qu’il était de surcroît dans les faits déjà porté à 9x10cm (pour le texte) et que le cadre de mise en page proposé dans la nouvelle formule du journal est de 11,8 x 10,8cm … rien ne sera changé pour les prochains numéros ! »
Notre vérité :
Nous affirmons le ridicule de la situation et rappelons les termes de notre demande formulée dans notre question au CM du 9 mai :
L’équipe majoritaire municipale a en effet décidé (depuis le n°105 de janvier 2016) de doubler le format de publication papier du Pulnoy en Bref (passant le journal du format « 4 pages A4″ à « 4 pages A3″) afin d’en améliorer la lisibilité, sans pour autant changer le format qui nous est réservé par le règlement intérieur (10×9 cm, soit environ 1/6e de page A4…mais seulement 1/12e de page A3 !…) dans la rubrique « libre expression politique ». Ce qui signifie qu’un Pulnéen, abonné au PenB par internet, qui imprime le document en format A4 (format standard d’une imprimante personnelle) se retrouve à devoir lire notre article avec une loupe (celui-ci ne faisant plus alors qu’ 1/12e de la page A4, soit 7×6,4cm…) !
Pour remédier à cette regrettable situation, les conseillers municipaux du groupe minoritaire demandent la révision de l’article 50 du règlement intérieur du conseil municipal, article fixant les modalités de ce droit de « libre expression politique », afin que les articles de cette rubrique retrouvent un format correspondant à ce qu’il était devenu au cours du mandat précédent pour chaque publication municipale, c’est-à-dire près d’1/4 de la dernière page du Pulnoy en Bref.
Cette révision de l’article 50 pourrait-être aussi l’occasion de vérifier et confirmer par écrit le format attribué aux groupes politiques pour la tribune libre en dernière page du bulletin annuel municipal (1 colonne d’une ½ page et non d’1/4 de page, comme nous l’avions fait remarquer en conseil municipal du 19 juin 2014, lors du vote du règlement intérieur pour cette mandature).

Nous renouvelons donc simplement notre demande qui n’est pas une demande de « plus de texte » mais une simple demande d’adaptation du format précédemment attribué sur une page A4 (9×10) à un format agrandi proportionnellement à une page A3 (soit un format de texte de 12,7 x 14,1cm). Ceci permet une augmentation de la taille de police, pour une meilleure lisibilité (comme ont pu en bénéficier les autres articles du journal) !
Madame la Mairesse ayant fait péremptoirement la démonstration de l’importance en pourcentage du journal que représente cette surface … (un peu plus de 2% …),  rappelons-lui simplement que 9x10cm (90cm2) représentait 4,23% de la surface imprimée d’un journal de 4 pages A4 (4x19x28 = 2128cm2) alors qu’ils n’en représentent effectivement plus que 2,01% pour le journal en 4 pages A3 (4x28x40=4480cm2). Comme nous l’affirmions : proportionnellement, notre surface a bel et bien été divisée par 2 dans cette opération !! opération pourtant destinée à améliorer la lisibilité !
C’est ce qu’on appelle « voir petit » … et cette « petite vision des choses » est plus que regrettable !… mais elle ne nous étonne pas …

Madame Gauché, conseillère municipale de l’équipe majoritaire, infographiste, a dans un second temps été chargée par Mme P. de nous faire la démonstration de notre incompétence et de nous donner une leçon gratuite sur l’art et la manière de présenter un article pour le rendre lisible, même dans un petit format !…

Leur vérité : (1) selon leur démonstration, nous n’utilisons pas les bons caractères et mettons trop en valeur des éléments ne nécessitant pas de l’être …! Nous choisissons de surcroît d’utiliser un « bandeau d’identification de notre espace, qui n’est pas très utile et qui nous fait « perdre de la place » …
(2) Par ailleurs, lorsque nous prétextons l’inconvénient manifeste du format, lorsqu’un particulier souhaite imprimer (en A4) la version numérique (formatée pour l’A3), cet argument n’est pas recevable puisqu’il n’est pas utile d’imprimer son « Pulnoy en Bref » lorsqu’on a choisi de le recevoir en numérique … il suffit de le grossir à l’écran !…
Notre vérité : (1) Au vu de la qualité des mises en page de l’ensemble du journal Pulnoy en Bref, aucune leçon ne nous semble recevable !…  De notre point de vue, notre mise en forme de notre article a toujours été satisfaisante dans le précédent format. Elle ne peut plus l’être dans le nouveau format !
(2) comme nous le préconisions… si vous ne pouvez le grossir à l’écran… alors grossissez le à la loupe ! une bien étrange façon de considérer les lecteurs !

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: »";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;}

A Pulnoy, les Résidences sont-elles toujours Vertes ?…

3 mai 2016

0 Commentaire

A Pulnoy, les Résidences sont-elles toujours Vertes ?…
Quelques remarques de locataires peuvent en faire douter  !…

Le  6 avril dernier, sur sa page Facebook,  Ville de Pulnoy a ajouté un post à propos de l’arrivée des nouveaux occupants dans les 2 bâtiments de l’OPH aux Résidences Vertes.
Un post qui visait la « publicité » pour les Résidences … mais qui a eu l’effet totalement inverse !… Alors, …
le 21 avril, ce post et sa rafale de commentaires critiques dérangeants est devenu « invisible » pour tout visiteur « ordinaire » de la page :
une manœuvre subtile de masquage « partiel » lorsqu’un  post finit par déranger ses auteurs en raison des commentaires acides qu’il suscite !

Retrouvez ci-dessous la chronologie et les contenus de ce post et de ses commentaires

Contenu du post du 6 avril 11:02  :
« Une journée importante pour les Résidences Vertes puisque les deux bâtiments de l’OPH s’ouvrent aujourd’hui à leurs nouveaux occupants.
Le directeur de l’OPH, Frédéric Richard, son équipe et les élus de Pulnoy ont accueilli les nouveaux Pulnéens et Pulnéennes venus chercher les clés de leurs nouveaux appartements.
Bienvenue à eux !! »

Res_Vertes_pr article blog_mai2016

 

Ce post a fait l’objet de plusieurs commentaires (C1 à C5 rapportés ci-dessous) qui ont été suivi d’échanges assez instructifs sur le vécu et le ressenti de plusieurs des nouveaux habitants de ces résidences :

C1  Virginie M – 6 avril, 11:38  J’espère que les logements sont plus isolés que les nôtres !
Et qu’il n’y aura pas autant de problèmes que chez nous

C2  Laure L · 6 avril, 12:04  Idem j’espère que les logements seront mieux que les nôtres et qu’il n’y aura pas autant d histoire … Car pour le moment c’est la catastrophe !

Ces 2 commentaires ont été suivis d’un échange entre les 2 personnes

  • Virginie M – 7 avril, 09:53  Ou êtes vous ? Dans quel bâtiment ?
  • Laure L · 7 avril, 10:09  Pulnoy, Vilogia , rue Jacques Bellange
  • Virginie M · 7 avril, 10:15 Moi je suis rue léonard de Vinci le bâtiment juste à côté des deux qui viennent d’être livré hier et c’est une cata !
  • Laure L j· 7 avril, 13:07 Je suis resté 6 mois Léonard de Vinci et j’ai déménagé
  • Virginie M · 7 avril, 13:08  Et du coup vous êtes plus du tout Résidences Vertes ?
  • Laure L · 7 avril, 13:23  tjrs résidences vertes mais un peu plus loin
  • Virginie M · 7 avril, 13:31 Et vous êtes mieux maintenant ?    Vous étiez dans lequel avenue Léonard de Vinci ?
  • Laure L · 7 avril, 14:25  non pas mieux on va partir      on était au 20 avenue
  • Virginie M · 7 avril, 16:01 Donc c’est toute la résidence qui ne va pas    je ne vois pas le 20

C3  Patrice Hausermann · 6 avril, 19:05  Pas tous les élus , comme d ‘ habitude !!!

C4  Amandine Jérémy · 6 avril, 22:07 franchement vu les défauts de construction qu’on a eu ça promet !!

Commentaire suivi de nombreux échanges avec Virginie M

  • Virginie M  7 avril, 09:53  Ou êtes vous ? Dans quel bâtiment ?
  • Amandine Jérémy 9 avril, 20:09   maison MMH les 4 pavillons n’ont que des problèmes.
  • Virginie M  · 9 avril, 20:51  Vous devez être en face de chez moi alors ! Ah bon vous aussi dans les pavillons ?
  • Amandine Jérémy · 10 avril, 20:10    oui même les pavillons sont dans le même cas que les appartements malheureusement.
  • Virginie M  · 11 avril, 11:15  Vous rencontré quoi exactement comme problème ?
  • Amandine Jérémy · 13 avril, 08:57  quand il pleut   l’eau rentre par les portes-fenêtres  du RDC …
  • Virginie M  · 13 avril, 13:55  Ah oui ! Cet génial ça. .. Et personne n’est intervenu pour régler ce problème ?    Au niveau bruit vous entendez vos voisins ?
  • Amandine Jérémy · 13 avril, 20:21  Cela fait 1 an qu’on se bat pour le problème de fenêtre c’est en cours. L’isolation acoustique phonique entre les logements n’est pas top on entend les voisins effectivement.
  • Virginie M · 13 avril, 21:05 En effet c’est pas la joie et depuis 1 an c’est honteux que personne se bougent
  • Amandine Jérémy · 14 avril, 20:33  franchement Mmh on en a ras le bol, ils ne veulent jamais rien refaire, toujours obligé de batailler pour avoir gain de cause. De toute façon, si le problème n’est pas réglé nous passerons par la voie judiciaire car c’est inadmissible.
  • Virginie M  · 15 avril, 09:22  Oui je vous comprends je ne supporterais pas,  déjà nous c’est la galère.  Contactez monsieur Royer.     après moi on m’a pris pour une folle, enfin c’est mon ressenti,  car on vit dans du collectif alors faut subir les bordels des voisins     mais c’est grave !
  • Amandine Jérémy · 18 avril, 10:36   je vous comprends,  nos voisins nous ont fait la rumbas jusqu’à 2h du matin ce weekend.
  • Virginie M  · 18 avril, 16:55   C’est une honte de vivre dans des logements neufs avec autant de défauts.   Nous c’est le bruit le jour et la soirée nous n’en pouvons plus. Tous les jours nous sommes obligés de subir et yen a marre ! Et malheureusement nous ne trouvons pas de maisons.
  • Amandine Jérémy · 18 avril, 21:04 sur Pulnoy vilogia va construire des maisons T4
  • 8 maisons accession sociale : Indexhibit    bagard-luron.com
  • Virginie M  19 avril, 17:12   C’est gentil, mais si c’est encore rempli de malfaçon c’est pas top et je me vois pas devenir propriétaire ici

C5  Anne Delanzy 7 avril, 11:13  c’est vrai qu’ils sont tellement moches ces bâtiments, qu’il faut au moins quelques élus pour faire passer la pilule !

Commentaire suivi de quelques instructifs échanges avec Virginie M

  • Virginie M  7 avril, 17:32  Je tiens à préciser que je viens de rencontrer Mr Royer qui a était très gentil avec moi et qui s’investit vraiment beaucoup auprès de nous c’est super et ça rassure d’avoir un monsieur qui s’intéresse à nos problèmes   émoticône smile
  • Anne Delanzy 8 avril, 11:55  Bien sur que Mr R. a été très gentil avec vous, il est le principal auteur de ces verrues ! Il rassure, super, mais il fait quoi de concret ? c’est un politicien, il s’intéresse…. voilà… Vous a-t-il dit que certains balcons ne serviront à rien car très mal orienté. d’autres seront de belles piscine en hiver…. Bon courage à vous !
  • Virginie M  15 avril, 10:43  En effet après une seconde rencontre avec monsieur et 5 autres personnes
    On me réponds que je suis dans du collectif donc que c’est normal de subir le bruit des voisins. .. qu’il faut que chacun vive et surtout que si ça se trouve moi aussi je dérange mes voisins ..
    Une honte ! On n’est jamais mieux servi que par sois même
    Très déçue que rien ne soit pris au sérieux
    Puis mes chers voisins qui ne font jamais de bruit quand des personnes viennent mais qui déménage tout une fois les personnes partis ! Cool !!!!

Cette rafale de critiques a certainement dérangé les auteurs du post qui se voulait pourtant « publicitaire » pour les résidences vertes …

Et c’est ainsi que tous ces échanges ont été passés - à compter du jeudi 21 avril – au rayon des « masqués », afin que les nouveaux visiteurs de la page FB Ville de Pulnoy ne puissent plus y accéder directement et surtout facilement lors d’un simple défilé chronologique des posts du dernier mois …

Avec ce « masquage partiel et sélectif » on passe ainsi d’un post datant du 8 avril (« éteindre un feu ») à un post du 4 avril (« changement photo de couverture »), n’accédant ainsi plus aux posts des 5, 6 et 7 avril, celui des Résidences Vertes datant comme par hasard du 6 avril … !

Lorsque nous avons fait remarquer et critiqué cette « manip » de la page FB Ville de Pulnoy (cf notre post sur notre page FB Pulnoy autrement du 22 avril concernant l’article de Ville de Pulnoy sur le « fauchage tardif »),  les auteurs se déchargent de toute intention malveillante et vous indique qu’il suffit de trouver… au fil du défilé chronologique des posts… un petit bandeau titré « plus tôt en 2016 » et doté d’une petite flèche « à la une » sur laquelle il suffit de cliquer pour dévoiler « toutes les actualités » … Ce bandeau se trouve comme par hasard à la hauteur des posts du 21 avril … date de l’opération de « masquage » de certains posts !

A la décharge de la majorité municipale actuelle, gestionnaire de cette page officielle Facebook « Ville de Pulnoy« , il est vrai qu’il est plus qu’embarrassant d’avoir à gérer une telle « décoloration » de ces nouvelles résidences, si vite devenues « grises », malgré les malencontreux efforts de surcoloration de façades déployés par l’architecte !!!

Souhaitons que les soucis, actuels et à venir, rencontrés avec ces « résidences plus très vertes » servent de leçon de raison à la majorité municipale actuelle ! et qu’elle n’impose pas aux Pulnéens une opération similaire supplémentaire de construction de nouveaux immeubles autour du collège, dans le seul but de « financer » ce ridicule et superfétatoire projet de 2ème golf à Pulnoy !!

 

Le golf est un luxe, pas une nécessité !

25 mars 2016

0 Commentaire

Lettre_aux_Pulneens_1erTrim2016_p4

Pulnoy 2020, la fin de la ville à la campagne ..?

25 mars 2016

1 Commentaire

LA FIN DES ESPACES VERTS A PULNOY

Petite superficie et forte densification de la population !

Actuellement Pulnoy a une superficie de 374 hectares. Elle figure ainsi parmi les plus petites communes de France au niveau de l’étendue de son territoire : elle occupe le 33783ème rang sur 36459 communes en France Métropolitaine.
En 2013, avec 4393 habitants, elle atteignait déjà une densité de 1175 habitants/km², soit le 750ème rang de densité en France. En 2017, avec l’apport des « Résidences Vertes », elle comptera près de 5300 habitants soit plus de 1400 habitants/km² et se placera alors au 605ème rang au niveau national pour sa densité de population.
Si le projet « 2e Golf-Habitat » se réalisait, la population de notre commune atteindrait alors 7000 habitants, soit une densité de 2250 habitants/km² qui placerait Pulnoy au 375ème rang des communes françaises pour la densification de sa population !!
Un triste record national, régional et bien sûr local :
Au niveau du canton départemental du Grand Couronné comptant 24 communes, Pulnoy occupe la 23ème place en superficie, la 3ème en population et la 1ère en densité d’habitants (la densité du canton étant de 144 habitants/km²).

Petite superficie et répartition aberrante !

Pulnoy n’a absolument pas la taille en superficie de ses ambitions en population!
Et pourtant !.. malgré cette évidence, elle prétend encore destiner la dernière part verte de sa « petite surface » au privilège de quelques golfeurs supplémentaires …

Les 374 hectares de la superficie de Pulnoy sont répartis ainsi :
- 194 ha en zone urbanisée ou déjà réservée à l’urbanisation :
. 173 ha sont d’ores et déjà urbanisés
21ha au nord-est (autour du collège et du gymnase)  sont classés en zone à urbaniser, dans le cadre du projet 2e golf-habitat
- 180 ha en zone considérée comme espace vert ou réservée à cet effet :
.
78ha de forêts, dont 36 ha de forêt communale,
. 70 ha pour le golf actuel
32ha à l’extrême nord-est (autour du cimetière paysagé jusqu’aux espaces de la station GRTgaz de Cerville) comme emplacement réservé pour le 2e golf du contestable projet « golf-habitat ».

Ainsi, actuellement, 70 hectares sont déjà réservés aux seuls golfeurs.  Avec le projet « 2e golf-habitat » il faudrait y ajouter les 30 hectares de ce 2e golf  ?!! soit plus de 100ha – certes verts- mais strictement réservés à quelques privilégiés !!
Hormis les 36ha de forêt communale, seuls  4 hectares « d’espaces verts » disséminés dans la zone urbanisée  resteraient encore accessibles à tous (plan d’eau et ses alentours, parcs et aires de jeux)  !!!
Pour couronner le tout,
pour que le projet 2e golf soit « financé » et aboutisse, il faudrait impérativement que s’urbanisent les 21ha autour du collège et du gymnase, à raison de 30 logements à l’hectare comme le prévoit la loi !
Au terme de ce délirant projet, du béton (plus de 600 logements) et quelques privilégiés (golfeurs) auront remplacé les promeneurs, les sportifs, les chiens et leurs maîtres, mais aussi les seules dernières exploitations agricoles et leurs quelques vaches encore présentes sur notre commune  !!!


PULNOY : UNE VILLE A LA CAMPAGNE ???

Plus pour longtemps si les Pulnéens ne se mobilisent pas contre cet aberrant projet « Golf-Habitat » défendu par la municipalité majoritaire actuelle :
plus de 100 hectares pour quelques privilégiés de la Région et moins de 40ha dont 36 de forêt pour la population pulnéenne…..  CHERCHEZ L’ERREUR !!!!

 UN GOLF CA VA…  DEUX GOLFS :  BONJOUR LES DEGATS !!!!

Les dégats pour qui ?
d’abord pour les Pulnéens : le bien être de toute une population sacrifiée au plaisir de quelques uns,
mais aussi pour l’écologie : une nécessité sacrifiée au profit d’un luxe !
Une réflexion que nous avons déjà évoquée, et qui nous tient à cœur, dans notre « petit journal » Pulnoy Autrement début 2016 :
             retrouvez cet article
en cliquant  sur l’index, sous bandeau entête, « non classé » « articles récents » :
« le golf est un luxe,  pas une nécessité …! »

Quelles préférences pour la plupart des Pulnéens ?
L’implantation d’installations sportives et de loisirs, d’espaces verts publics, ou tout simplement le maintien partiel voire total des terres agricoles actuelles, ne seraient-ils pas préférables et surtout préférés par les Pulnéens ?
Mais apparemment la majorité municipale actuelle semble plus se soucier du bien être de quelques-uns aux dépens  de l’ensemble des Pulnéens…  au point même d’envisager une inutile densification de l’habitat pour financer cet « espace-plaisir » de ces quelques-uns.

Des propositions de réorientation voire d’abandon partiel ou total de ce superfétatoire projet sont développées  dans notre article :
« Notre projet anti 2e golf »
retrouvez cet article en cliquant ici

 

le petit journal « Pulnoy autrement » 1er trimestre 2016

17 février 2016

1 Commentaire

Retrouvez ci-dessous le numéro  1er trimestre 2016
de notre
« petit journal Pulnoy autrement »

vous pourrez également consulter le développement commenté de chacun des articles
en cliquant sur son titre dans la colonne de gauche ci-contre
Lettre_aux_Pulneens_1erTrim2016_p1

Lettre_aux_Pulneens_1erTrim2016_p2

 

Lettre_aux_Pulneens_1erTrim2016_p3

Lettre_aux_Pulneens_1erTrim2016_p4

Lettre_aux_Pulneens_1erTrim2016_p4

Pulnoy autrement
équipe associative animée par les conseillers municipaux
du groupe « d’opposition »,
élus de la liste ‘Pulnoy 2014′
regroupés autour des valeurs de gauche
Photo_CM_DD_fev2015_blog_v4  Photo_CM_PH_fev2015_blog_v4   Photo_CM_IB_fev2015_blog_v6   Photo_CM_JE_fev2015_blog_v2

Pulnoy et les Résidences Vertes, poème pulnéen anonyme

8 janvier 2016

1 Commentaire

Pulnoy et les Résidences Vertes, poème pulnéen anonyme, décembre 2015
…. quand la vérité sur le « vert » s’exprime en « vers » ….

Le long poème développé ci-dessous regorge de constats pertinents, pour certains inquiétants et pour d’autres plus que troublants.
Espérons que cela contribue à alerter et à mettre en garde les Pulnéens contre la volonté de la majorité municipale en place de récidiver une telle opération foncière avec le projet « Golf – habitat » qui, pour « financer » un totalement inutile « 2ème golf », imposerait l’envahissement des alentours et arrières du collège par quelques immeubles dégradant inévitablement le paysage et densifiant irrémédiablement la population !!!

 

Poeme_pulneen_anonyme_janv2016_complet_vréduite

Nouvelles Activités Périscolaires sur 2014-2015 : à Pulnoy, les parents ont payé et la commune a fait des bénéfices !!

18 novembre 2015

0 Commentaire

Nouvelles Activités Périscolaires sur 2014-2015 : à Pulnoy,
les parents ont payé et la commune a fait des bénéfices !!

Le coût moyen déclaré par les communes :
Il est maintenant admis (enquête ministère, enquête AMF, enquêtes médias) que le coût raisonnable moyen de la mise en œuvre de ce Temps supplémentaire (TAP) de Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) oscille entre 130 et 170€ par enfant et par an (moins de 150€ pour plus de 60% des communes et moins de 200€ pour plus de 80% des communes), selon la taille de la commune,  la diversité des activités proposés et le statut des animateurs (bénévoles associatifs, employés municipaux, …).
Pour soutenir chaque commune dans la prise en charge de ce coût, l’état verse annuellement 50€ par enfant scolarisé (que celui-ci participe ou non à ces NAP) et la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) verse 54€ pour chaque enfant participant pleinement à ces 108h annuelles de NAP (0.50€/h d’activité réellement effectuée).

Sans bénévolat pour l’animation et sans participation financière des parents, une commune peut donc assurer – sans dépenses supplémentaires – ces NAP pour au moins 50% à 55% de ses enfants scolarisés dans ses écoles.

A Pulnoy,
contrairement au choix de nombreuses communes, la majorité en place a – sans se soucier des conséquences des inégalités sociales – refusé l’idée de la gratuité de ces activités périscolaires pour les familles, craignant d’avoir à en prendre financièrement une partie en charge. Ainsi, pour 2014-2015, 98,70€ par élève de l’élémentaire et 72€ par enfant de maternelle ont été demandés aux parents.
En conséquence, seulement 53% des enfants (156/300 soit 52% en élémentaire et 91/166 soit 55% en maternelle) ont participé à ces NAP, de nombreuses familles contrariées par cette dépense supplémentaire n’ayant pas souhaité y inscrire leurs enfants.
Paradoxalement, ce faible taux de participation aurait  pu permettre un financement couvert par les seules subventions  de l’Etat et de la CAF.
A quoi a donc servi la participation financière des parents ??

Si on en croit le bilan affirmé par l’équipe municipale majoritaire au conseil municipal du 21/09/2015  : « les subventions perçues ajoutées aux contributions demandées aux parents auraient tout juste permis d’équilibrer le budget dévolu à ces NAP « … Ainsi, si on additionne ce qui est demandé aux parents à ce qui est perçu de l’état et de la CAF, le coût moyen de ce TAP par enfant atteindrait 237€ à Pulnoy !! c’est 87€ plus cher qu’en moyenne dans les autres communes !!

Démonstration :
Pour les 156 enfants
, des 300 scolarisés en élémentaire,  participant aux NAP, le montant perçu est de 38821€ (300×50€ de l’état + 156×54€ de la CAF + 156×98,70€ des parents). Soit un coût TAP moyen de 249€ /enfant participant !
Pour les 91 enfants, des 166 scolarisés en maternelle,  participant aux NAP, le montant perçu est de 19766€ (166×50€ de l’état+ 91×54€ de la CAF+ 91×72€ des parents). Soit un coût TAP moyen de 217€ /enfant participant !
Au total 58587€ sont donc perçus pour assurer les NAP à 247 enfants. Soit un coût TAP moyen de 237€ /enfant participant !

 

Et pourtant …
si on évalue rigoureusement
ce qui a été effectivement nécessaire
en animateurs et matériel pour assurer ces 3h hebdomadaires de NAP à ces 247 enfants, on est bien loin de ces exorbitants montants, et le coût moyen par enfant de ces NAP n’atteindrait alors que 146€ (130€ pour un enfant d’élémentaire et 174€ pour un enfant de maternelle) !!

Démonstration
L’animation de ces NAP peut se faire en groupe de maximum 14 élèves en maternelle et 18 élèves en élémentaire.
Le coût réel de la prise en charge d’un groupe par un animateur sur une année scolaire s’élève à 2256€ : 2106€ d’animation (3hx36semaines + 9h de préparation = 117h à 18€/h) + 150€ en matériel et/ou matériaux.
Pour les 156 enfants participant aux NAP en élémentaire, 9 groupes ont été nécessaires (6 groupes Moissonnerie + 3 groupes Masserine) , donc une dépense de 20304€ (9×2256€).  Soit un coût TAP moyen de 130€ /enfant participant !
Pour les 91 enfants participant aux NAP en maternelle, 7 groupes ont été nécessaires (5 groupes Quatre vents + 2 groupes Masserine) , donc une dépense de 15792€ (7×2256€).    Soit un coût TAP moyen de 174€ /enfant participant !
Au total 36096€ auraient donc dû être nécessaire pour assurer ces NAP aux 247 enfants inscrits. Soit un coût TAP moyen de 146€ /enfant participant !

 

 

Question :
58587€ sont donc perçus alors que 36096€ auraient suffi !
22491€ d’excédent par rapport à un coût raisonnable et raisonné !
Où sont-ils ? et qui en a bénéficié ?

A Pulnoy, la municipalité en place a fait le choix de déléguer sa responsabilité d’organisation de ces NAP à ALPE (Association Locale des Parents d’Elèves) pour les 300 enfants des 2 écoles élémentaires et d’en garder l’organisation pour les 166 enfants des 2 écoles maternelles.

L’excédent perçu de 22491€ se répartit donc entre ces 2 organisateurs, à hauteur de :
11174€ pour la mairie
décomposé en 7200€ de subvention de l’état perçus pour les 144 enfants de l’élémentaire ne participant pas aux NAP  (et donc non reversés à ALPE) et 3974€ de « trop perçu » pour les NAP de maternelle (coût prétendu et effectivement perçu de 19766€ – coût effectif réel de 15792€).
11317€ pour ALPE qui a pu percevoir 31621€ pour 156 enfants (156×50€ de l’état reversés par la mairie + 156×54€ de la CAF+ 156×98,70€ des parents) alors que le coût effectif réel pour 156 enfants répartis sur 9 groupes n’est que de 20304€…

Que seraient devenus ces excédents si ces NAP avaient été gratuites pour les familles ?
La mairie
 n’aurait pas perçu les 6552€ demandés aux parents d’enfants de maternelle (91×72€) et aurait donc ramené son bénéfice à 4622€ (11174-6552)
ALPE n’aurait pas perçu les 15397€ demandés aux parents d’enfants d’élémentaire (156×98,70€) et aurait donc annulé son bénéfice et même enregistré un déficit de 4080€ (11317-15397).
Ce « déficit ALPE » aurait pu être compensé par la mairie en utilisant à cet effet son bénéfice de 4622€, bénéfice qui aurait tout de même encore été de 542€ (4622-4080), soit un bénéfice d’un peu plus de 2 euros par enfants ayant participé aux NAP !!!

 

 

Conclusion :
Ces Nouvelles Activités Périscolaires auraient donc dû, comme dans d’innombrables communes gérant judicieusement et prioritairement l’éducation de leurs jeunes,  être gratuites à Pulnoy !!

 

Cela aurait pu éviter à l’équipe majoritaire de justifier faussement ce trop perçu de 11174€ en prétendant :
-       payer plus d’heures de préparation que de besoin aux animateurs (36 payées alors que 9 suffisent) : soit 3402€ trop versés (36-9=27h x 7animateurs x18€/h)
-       payer une soit disant nécessaire aide supplémentaire à la cantine : aide annoncée à 2382€ (CM du 21/09/2015) !
-       avoir des frais « administratifs » spécifiques aux NAP pour 166,136€ par mois sur 11 mois ! : frais annoncés à 1827€ (CM du 21/09/2015) !
-       avoir des frais de « mise à disposition des bâtiments » pour les 45 minutes quotidiennes après la classe … ! : frais annoncés à 6387€ (CM du 21/09/2015) !
Dans cette aberrante situation, tout est bon pour se justifier !…

Cela aurait pu éviter aussi qu’on se demande ce qu’a fait ALPE avec le « trop perçu » de 11317€ :
-       plus d’animateurs pour plus de groupes dans plus d’activités ?
-       plus de matériel et de matériaux pour plus d’activités onéreuses ?
-       plus d’heures de préparation aux animateurs pour plus d’activités originales et sophistiquées ?
Toutes ces questions n’attendent que des réponses … pour rassurer les parents sur l’utilisation de leur contribution financière à ces nouvelles activités périscolaires !

 

 

 

Gratuité pour les familles de ces NAP :
quel intérêt pour les enfants et quel coût réel pour la commune ?

  • un intérêt capital : beaucoup plus d’enfants y participent
    La gratuité aurait, comme dans toutes les communes qui l’ont pratiquée, permis d’avoir un plus fort taux de participation des enfants à ces activités et donc de mieux atteindre  leur objectif premier : offrir à tous les enfants l’accès à des activités sportives, culturelles, artistiques qui contribueront à développer leur curiosité intellectuelle et à renforcer le plaisir d’apprendre et d’être à l’école.
  •  un coût réel relativement minime pour la commune :
    En entraînant une participation de plus de 70% des enfants à ces NAP - comme à Seichamps, Essey ou Tomblaine -, cette gratuité pour les familles aurait coûté  près de 6000€ à la commune :
    En effet, si les 3/4  des enfants avaient participé à ces NAP gratuites, 21 groupes d’activités auraient dû être constitués (12 groupes pour accueillir jusqu’à 215 des 300 élèves de l’élémentaire + 9 groupes pour 120 des 166 enfants de maternelle). La mise en œuvre et l’animation de  ces 21 groupes auraient alors coûté 47376€ (21x 2256€) alors que les subventions perçues de l’Etat et de la CAF se seraient élevées à 41390€ (466x 50€ + 335x 54€) : donc un abondement nécessaire de la commune de 5986€ (47376 - 41390)
    6000€ de coût réel pour la commune ! à peine 0,2% de son budget de fonctionnement !
    encore moins cher que le repas offert chaque année à une partie de nos séniors !! grâce à une subvention versée par la commune à hauteur de 7800€ en 2014 et 8245€ en 2015 !!

 

 

 

En résumé,

A Pulnoy, la municipalité en place a préféré jouer la carte de la non gratuité et du tarif unique
(quel que soit le quotient familial) de ces nouvelles activités, sous le faux prétexte que « tout a un prix et que rien ne doit être gratuit » !  Avec ce type de raisonnement, peut-être envisageront-ils un jour de faire aussi payer l’école !!

En tout état de cause, le résultat sans doute escompté est là :

la commune ne dépense rien pour favoriser cet accès de tous à la culture (elle fait même des bénéfices sur l’opération) et en 2014-2015, seul un enfant Pulnéen sur deux a eu le privilège de bénéficier de ces activités (lorsque ses parents ont pu ou bien voulu le leur payer).

Vive l’égalité entre nos enfants !

 

Les élus d’opposition   Pulnoy.autrement@gmail.com         
Dominique DEVITERNE, Patrice HAUSERMANN, Isabelle BOHN, Jean ENEL

Rapide bilan sur quelques dossiers encore communaux …

7 novembre 2015

0 Commentaire

Fin 2014 nous nous interrogions sur les réponses envisagées par l’équipe majoritaire aux quelques dossiers encore sous gestion communale. Un an plus tard, quel bilan par rapport à nos propositions ?
(1) politique associative : si le soutien aux associations est resté stable, la suppression par regroupement de plusieurs des rares manifestations festives à destination de la jeunesse sur notre commune est regrettable !
(2) politique éducative :
- du négatif :
la conséquence de la non gratuité des nouvelles activités  périscolaires, que nous redoutions sur leur fréquentation par les enfants s’est avérée ! Initialement prévues pour tous, c’est moins d’1 élève sur 2 qui y participe !  Et pourtant, la commune perçoit une subvention annuelle de l’état, devenue pérenne, de 50€ pour chaque enfant scolarisé …
- du positif : notre proposition de réhabilitation de l’espace scolaire « Moissonnerie 1 » semble avoir fait son chemin. L’abandon du projet immobilier sur le  quartier devrait soulager les riverains …
(3) politique des transports : l’opposition au plan initial de circulation a été entendue par le Grand Nancy et les lignes de bus ont été simplifiées.
(4) politique foncière :
poursuite, hélas, du projet « 2e Golf / Habitat »,  avec à la clé une nouvelle densification de l’habitat autour du collège !
Rejoignez-nous et donnez votre point de vue en écrivant à   pulnoy.autrement@gmail.com

Vos élus d’opposition
Dominique Deviterne, Patrice Hausermann, Isabelle Bohn, Jean Enel

1...89101112

Agroecologie à Chaponost |
Photothèque de la section M... |
Clubretraitesrencontres8618... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Village de la Solidarité In...
| La C.A.T.A.STROPHE
| Flightteam2015