Archive | Articles d’actu Flux RSS de cette section

À propos de pulnoyautrement

Pulnoy truffée de trophées … pour ses Vertes Résidences … Trophées pour la qualité du projet ou pour la réalité de la réalisation …?

9 janvier 2017

0 Commentaire

Pulnoy truffée de trophées … pour ses Vertes Résidences …
mais comment ?… par qui ?… et pour quoi ?…

Trophées pour la qualité du projet ou pour la réalité de la réalisation …?
Alerte à la communication maquillée !

Rés Vertes_zone Nord_Compar_Projet Archi-Realisation_vues aeriennes_v alignée+rétrécie+confrontées

Forte de la maîtrise des supports de communication ‘municipaux’, la majorité municipale actuelle s’est à nouveau répandue dans force de manipulation de la communication sur leurs projets urbanistiques, l’un en fin de réalisation (Résidences Vertes) et l’autre à venir (Habitat-2e golf).
Fin 2016,  une rafale de communications a précédé celle de leur « tribune politique majoritaire » du dernier Bulletin Municipal de décembre, concernant ce qu’elle nomme « une reconnaissance et un honneur national rendus à notre municipalité » pour son dernier projet de résidences :  sur la page officielle Facebook ‘Ville de Pulnoy’, sur le site web officiel de la Ville de Pulnoy (une très longue page illustrée dans la rubrique ‘Détails de l’actualité’), dans le dernier numéro du Pulnoy en Bref paru début décembre dernier (encart sur plus du quart d’une des 4 pages du ‘journal’, soit plus du double de la surface consentie à notre ‘libre expression politique’), mais aussi dans la presse locale (Est Républicain du 19/10/2016) suite à une ‘conférence de presse’ faite sur le sujet en présence du Président de notre métropole …

De quelle reconnaissance s’agit-il exactement ?
Il s’agit de 3 trophées obtenus après s’être inscrit à une compétition (inscription payante : 660€ pour une collectivité territoriale …) organisée pour un festival* annuel de professionnels (festival Fimbacte) pour y présenter certains éléments du projet des Résidences Vertes. Le dossier de « compétition » était agrémenté d’une vidéo** ‘publicitaire’ très soignée, réalisée par une agence professionnelle de com’ (COOMPROD) :
1- Trophée Or du cadre de vie,  dans la catégorie ‘Projets’, sous-catégorie ‘Villes et Territoires’
2- Trophée Or du cadre de vie,  dans la catégorie ‘Audiovisuels’, sous-catégorie ‘Projet Réalisation’, sur la base du document vidéo
** de COOM Production Audiovisuelle
3-Trophée Image Online du cadre de vie

* le ‘Festival Fimbacte‘ est une manifestation qui rassemble annuellement des professionnels du cadre de vie (en particulier le BTP) aménageurs, organisateurs et constructeurs des territoires et des villes de demain . Il donne lieu à la production d’un magazine logiquement destiné à la promotion des sociétés participantes (magazine consultable à http://www.youblisher.com/p/1537141-Fimbacte-Magazine/ )
** la vidéo est consultable : https://www.youtube.com/watch?v=mbH96G0phc8

Extraits_magazine_fimbacte_3_trophées_Pulnoy_cadre de vie_Res Vertes_oct2016

Un important déploiement de publicité, pour une récompense, certes en partie méritée pour l’important travail accompli par le précédent maire de Pulnoy, Gérard Royer, mais qui vient surtout à point pour tenter de neutraliser toutes les critiques qui se multiplient à l’endroit des quartiers d’immeubles situés au ‘nord’ (côté ‘Cave à bières’) de ces Résidences Vertes. Critiques que notre équipe a largement rapportées dans ses différentes publications (page FB, blog/site Pulnoy autrement, Pulnoy en Bref) et que nous avons également mises en exergue afin de mettre en garde les Pulnéens sur le risque de récidive d’une telle sur-urbanisation envisagée dans le cadre de l’aussi inutile qu’interminable projet de ‘Golf-habitat’ – bien mieux dénommé par ‘HABITAT-2e golf’. Rappelons simplement que ce dernier projet d’urbanisation (plus de 600 logements sur 18ha) devrait représenter près d’1,5 fois celui des Résidences Vertes (480 logements sur 12ha) !

Habitat-2egolf_modelisation-implantation-immeubles

Nous avions déjà alerté les Pulnéens sur l’insensée sur-urbanisation de notre commune, que représenterait la réalisation de cet inacceptable projet, dans le bulletin municipal de décembre 2016.
C’est cette dernière alerte que les élus du groupe majoritaire ont tenté de « neutraliser » par une ultime « mise en avant » de 3 trophées ‘Fimbacte’, dans leur article de la rubrique « tribune politique » colonne ‘majoritaire’ !
Cette ‘mise en avant’ tombait en effet à point pour cette majorité qui n’a pas hésité, une fois de plus, à abuser de sa position pour ‘contrecarrer en direct’ l’article voisin de notre propre tribune ‘d’opposition’ !

NB : à noter au passage que cet article ‘réponse’ de la tribune majoritaire n’a pu être écrit qu’après la mi-octobre -date de remise des trophées-, alors que cette majorité avait exigé la remise de notre texte au plus tard mi-septembre, soit plus d’un mois avant  la date probablement réellement imposée par l’imprimeur !)

Une fois de plus (et non « une fois n’est pas coutume » comme exprimé par la majorité dans le dernier Pulnoy en Bref pour justifier la réponse immédiate à notre article !...), il s’agit bien d’une ‘manipulation délibérée’ des outils de communication, en nous imposant des délais qui permettent à cette majorité de prendre le temps de rédiger un article de « réponse immédiate » au notre, croyant ainsi se donner plus de chance de décrédibiliser nos arguments.

 

A propos de la possible manipulation des outils de communication … pour une présentation ‘avantageuse’ » d’un projet urbanistique …
La majorité revendique, le contraire ne serait pas logique, la réussite ‘totale’ du projet des Résidences Vertes, avec l’ultime argument des trophées reçus.
En réalité, la revendication ne devrait porter que sur les différentes présentations du projet et non sur la réalité des réalisations finales ! (les trophées Fimbacte sont d’ailleurs obtenus sur la base d’une présentation du projet et non de sa visite).
Un petit détour par quelques comparatifs entre le ‘projet’ (ce que l’aménageur/bâtisseur annonçait) et la ‘réalisation » (ce que le l’aménageur/bâtisseur a effectivement réalisé) suffit pour comprendre …

 

Comparaison Projet annoncé / Constructions réalisées
pour l’entrée nord (côté avenue de Gaulle) des Résidences Vertes

Rés Vertes_zone Nord_entree+bassins_compar-projet archi-realisation finale_vdef

Comparaison Projet annoncé / Constructions réalisées
pour le « cœur » (centre rencontre et verger) des Résidences Vertes
Rés Vertes_zone Nord_Compar_Projet Archi-Realisation_vues aeriennes_vdef

 

Au vu de ces comparaisons qui se passent de tout commentaire … ,
on est en droit de se demander ce qui nous attend réellement avec la fin de la réalisation de ce projet dans sa partie sud (côté avenue Robert Schuman) où la construction d’une ‘Résidence séniors’, bâtiment de 5 niveaux (Rz de ch + 4 étages) comptant 72 appartements (de 1 à 5 pièces) sur 4200m2 …
Un vrai souci d’esthétique de l’environnement pour les pavillons et logements du quartier ! Espérons que ce souci soit un minimum compensé par l’innovation que devrait constituer une partie de ces logements pour séniors qui seront « connectés » (capteurs, caméra, …) pour faciliter l’assistance à l’autonomie et le maintien à domicile (les données collectées pouvant être exploitées par une équipe médicosociale).

Comparaison Projet annoncé / Implantation simulée
pour la future Résidence Séniors au sud des Résidences Vertes

 Rés Vertes_zone sud_projetr Bat--PAgees PROJET_compar projet vs implantation simulée_vdef

 

L’ensemble de ces considérations et comparaisons montre que :
1- la qualité globale du projet initialement annoncé pour les Résidences Vertes était réelle, même si elle pouvait être en partie liée aux astuces de présentation et représentation des différents ensembles architecturaux,
2- le contraste qualitatif entre le projet  ainsi présenté et la réalisation effectuée est tout aussi réel,
3- les trophées obtenus ne l’ont été que sur la qualité du projet présenté et non sur la réalité de la réalisation, la vidéo réalisée pour participer à cette ‘compétition’ en témoigne largement (beaucoup d’images, qui plus est habilement arrangées, du projet et très peu d’images, mais habilement choisies, des réalisations déjà en place).
Ces trophées ne devraient donc pas être des « encouragements à poursuivre le grand projet ‘Le Golf-Habitat’ « , comme le prétend l’équipe majoritaire dans sa communication. Ils devraient au contraire participer à la prise de conscience de l’importance qu’il y a à présenter tout projet urbanistique sans habillage et sans maquillage visant trop souvent « à faire passer » les défauts de sa réalité.

Un projet de résidences de qualité (esthétique comme fonctionnelle), calibré par la loi à 35 logements à l’hectare, ne doit pas se permettre ‘d’empiler’ un grand nombre pour ‘donner de l’espace’ à quelques-uns. Il ne doit pas non plus se maquiller d’un saupoudrage d’espaces verts et de loisirs de proximité.

 

 

 

 

… à propos de la délicate MISE EN BIERE … D’UNE TAXE sur la publicité …

31 décembre 2016

0 Commentaire

… à propos de la délicate
MISE EN BIERE …   D’UNE TAXE
sur la publicité …

Cette publication fait une « mise au point » sur les vociférations extrêmes
d’un « citoyen » pulnéen contrarié par une taxe à payer …

Dessin humoristique Conseil Municipal_vociférations anti-taxe_dec2016

Citoyen concerné :
M. Bruno Fendel, gérant -entre autres- de la Cave à Bières, rue Charles de Gaulle à Pulnoy.

Historique des vociférations anti-mairie :
- au moins jusqu’en octobre 2016, date de sa participation au 1er forum économique de Pulnoy, M. Fendel semblait « au mieux » avec l’équipe majoritaire municipale, pour le moins avec l’un de ses représentants Marc Ogiez. (cf les quelques échanges de congratulations condescendantes sur Facebook le 15/10/2016)
- le 21 décembre dernier, M. Fendel reçoit sa facture de Taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE) votée à l’unanimité du conseil municipal 21 juin 2015 et uniquement applicable à tout commerce ou entreprise affichant plus de 12 m2 d’enseigne (ceci afin d’en préserver les petits commerces). Une facture de la Trésorerie de 457 € qui aurait dû être attendue (la surface d’enseigne relevée dépassant les 12m2), mais « on » (Marc Ogiez cité à ce sujet dans l’un de ses messages FB) lui aurait laissé croire qu’il y échapperait (encore aurait-il fallu réduire la surface d’enseigne …).
En bon citoyen « intéressé » et « furieux », M. Fendel se lance alors dans un déversement facebookien d’un flot de vociférations extrêmes, critiques et destructrices, à l’encontre de la municipalité et de son Maire ! (cf les nombreux messages postés sur ses 3 pages Facebook : la sienne « Bruno Fendel », celle de son commerce « Caves à bières Pulnoy-Essey » et une nouvelle page qu’il crée pour l’occasion « LISTE-Opposition-Mairie-Pulnoy »).

Quelques exemples de contenus incendiaires et menaçants, enregistrés avant l’effacement par son auteur :
– « je me prépare à monter une liste d’opposition pour les prochaines élections et là vous aurez un maire à la hauteur de la commune de PULNOY, par contre je vous garantie du ménage dans la tour d’ivoire surchauffé, je mettrai tout le monde au boulot et ça va leur faire tout drôle »
- »Aux 2 associations de PULNOY la cave à Bieres vous informe qu’elle ne renouvèlera pas ses subventions pour 2017 , vous pourrez demandez à la mairie de PULNOY de vous subventionner avec l’argent des taxes sur la pub des enseignes qu’elle nous a prélevé le beurre et l’argent du beurre ce n’est pas possible  Merci à la MAIRIE DE PULNOY »
- »Vous pouvez me rejoindre ou courber l’échine et subir, c’est votre choix, c’est votre droit. Bonne soirée à tous »
- »JE VOUS PROMET LE VRAI CHANGEMENT !! »

Historique de la reddition et du retournement de veste :
Reçu en fin de semaine par Mme le Maire (affirmation dans une de ses réponses FB du 26/12 :  » J’assure les pulnéens que je n’ai rien de personnel contre Madame la Maire, qui m’a reçue il y a peu, et ou je lui ai exprimé mes ressentiments sur le sujet des taxes enseignes, le reste n’a pas été évoqué à la mairie, j’ajouterais par ailleurs entretenir des relations très cordiales avec Marc Ogier« ) , M. Fendel semble avoir obtenu satisfaction (saura-t-on laquelle un jour ?) dans sa contestation de la taxe puisqu’il annonce alors sur ses pages FB « qu’il n’y a plus de problème avec la mairie … » et que, dès le 26 décembre, il change totalement de ton et de propos à l’encontre de « la mairie de Pulnoy et de ses actions », allant même jusqu’à changer l’intitulé de sa page « d’opposition à la mairie »  qui devient « des idées pour Pulnoy » … et bien sûr, jusqu’à effacer tous ses messages vociférateurs antérieurs !

 » J’ai changé le nom de la page, pour montrer que je ne m’oppose pas forcément à tout, mais démontrer que j’arrive avec des idées. J’ai par ailleurs soutenu des initiatives de la mairie, le marché … Nous pouvons débattre et tomber d’accord, mais sur le principe d’un dialogue, dans ce cas la, je suis pour. Bonne soirée à tous. »

page où il ne tarit pas d’éloges pour ce qui se fait à la mairie !

Quelques exemples de contenus « élogieux » :
 » La mairie actuelle fait du très bon travail, il faudrait juste apporter quelques modifications à mon sens. Pour ce qui est du 2 ème Golf, il y a du pour et du contre, du contre pour le « coût » à supporter en période de crise, du pour, car une fois le Golf en place, il est certain qu’il n’y aura pas de constructions à la place, donc nous préserverons un espace vert supplémentaire sur plusieurs hectares. Pour les HLM, je pense que la commune a fait ce qu’il fallait faire, donc je stopperais toute construction HLM supplémentaire, pour laisser la place aux pavillons,mais je demanderais l’avis aux habitants, su serais pour organiser plusieurs consultations par an. Pour terminer, sur la construction d’un éventuel Hôtel 4*, il est certain qu’un investisseur « privé » serait souhaitable, et ferait rentrer des recettes à la commune. J’assure les pulnéens que je n’ai rien de personnel contre Madame la Maire, qui m’a reçue il y a peu, et ou je lui ai exprimé mes ressentiments sur le sujet des taxes enseignes, le reste n’a pas été évoqué à la mairie, j’ajouterais par ailleurs entretenir des relations très cordiales avec Marc Ogier. »

C’est ce changement radical d’attitudes « extrêmes » que notre équipe « Pulnoy autrement » s’est permis de commenter, permettant ainsi par la même occasion d’éviter aux lecteurs pulnéens toute confusion voire amalgame entre cette « ex liste d’opposition » et la notre :

Commentaire de Pulnoy autrement sur la page « des idées pour Pulnoy », 27 décembre,19:44 :
« Vous pouvez … courber l’échine et subir, c’est votre choix, c’est votre droit ».

Devinez qui a écrit ce « commentaire » sur sa page FB le 21 décembre dernier (20h10) alors qu’il commençait « son opposition » contre la mairie de Pulnoy (pour défendre des intérêts personnels de « petits sous ») ?

Mme le Maire a dû – par ses « promesses » ? – parvenir à lui faire courber l’échine pour qu’il « subisse », voire pour qu’il finisse même par avouer soutenir les initiatives de celle-ci !!
C’est ce que l’on appelle une superbe veste réversible ! »

Qu’avions-nous fait là !
M. Fendel qui prétendait jusque-là « ne pas nous connaître«   (cf un de ses commentaires FB du 26 décembre 21h01), s’est alors relancé dans un déversement facebookien d’un flot de vociférations extrêmes, se voulant critiques et destructrices, mais cette fois à l’encontre de notre équipe d’opposition « Pulnoy autrement » et de son chef de file !

Quelques exemples de ces contenus incendiaires et menaçants à notre encontre :
28 décembre : «  Monsieur je n’ai en aucun cas retourné ma veste je constate que vous critiquez toutes les décisions du conseil municipal qu’importe qu’elle soit bonne ou mauvaise pour la communauté, en tous les cas je vous la donne en avance pour les prochaines élection car vous n’avez aucune proposition pour notre ville Cordialement »
29 décembre 13h20: « Des idées pour Pulnoy Réponse à Pulnoy autrement, Mme le Maire ne m’a fait aucune promesse, Madame le Maire n’est surement pas une personne influençable. Pour ce qui est de mes intérêts personnels, je vous signale que je viens cette année de créer 2 emplois et vous ? ? il est par ailleurs normal que je défende mes intérêts car apparemment vous n’êtes pas présent pour le faire ! ! Je vous signale par ailleurs que ma fille a recréé une société et qu’elle a tenu a mettre le siège social à PULNOY, afin de faire rentrer des devises à la commune, en mémoire de ses grands parents qui ont vécu à PULNOY pendant plus de 50 ans ! Il est force de constater que Monsieur Marc Ogiez a des qualités que vous n’avez pas, la franchise, et le dévouement pour la commune, d’après vos dires, quand je m’exprime pour dire que le marché municipal est une très bonne chose pour les habitants de PULNOY, je courberais l’échine, en tout cas si un jour il m’arrivait de « courber l’échine, ce ne serait certainement pas devant vous, soyez en assuré. La veste réversible attendez un petit peu, vous la prendrez aux prochaines élections, car les habitants de PULNOY auront bien compris dans vos propos que pour les intérêts personnels, c’est bien, aux vôtres qu’il ne faut pas toucher, la preuve en est faite par vos écrits. »

Epilogue de ces regrettables vociférations
devenues « anti-opposition à la mairie » … :

M. Fendel a cru bon d’insister lourdement dans son dénigrement de notre équipe, encouragé qu’il a dû être par ceux qu’il soutient dorénavant, et n’a rien trouvé de mieux que d’interpréter plus que fallacieusement un extrait de notre dernier article publié sur notre site mais aussi dans la rubrique « tribune politique » du Bulletin Municipal de décembre 2016 !
Nos commentaires et réactions à ces dernières vociférations ont dû quelque peu le perturber pour qu’il finisse, au soir de ce 29 décembre, non seulement par supprimer de ses pages tous nos commentaires, mais aussi de nous en interdire de nouveau en ne nous laissant plus que la possibilité de « partager » ses élucubrations mais surtout pas de les « commenter » !!   

Des idées pour Pulnoy, 29 décembre, apm :
VOICI CI DESSOUS UN copié collé d’un extrait du site de PULNOY AUTREMENT :
Savez-vous comment les Pulnéens nomment leur lotissement des « Résidences Vertes » à l’entrée ouest de la ville ?  « La verrue de Pulnoy »… Nul doute que ceci soit en rapport direct avec l’entassement d’inesthétiques immeubles en bordure de route, où doivent vivre plus d’une centaine de familles, sans le moindre espace vert de proximité !
HONTE A VOUS MESSIEURS MESDAMES DE PULNOY AUTREMENT, les habitants des VERRUES, comme vous le dites si bien, travaillent à Cora, en mairie, chez Opel, tout cela pour votre bien être !!

 Notre commentaire (non publié): M. Fendel,, vous êtes victime de vos propres représentations et faites ainsi un invraisemblable amalgame entre « les immeubles » et « leurs habitants ». Si vous aviez pris le temps de lire notre message sans préjugés, vous auriez peut-être pu comprendre que nous refusions justement l’amalgame et que nous interprétions cette expression de Pulnéens (« La verrue de Pulnoy ») comme une façon de désigner cet entassement inesthétique d’immeubles en bord de route et en aucune façon de caractériser les familles qui, malheureusement, doivent souvent se contenter de les habiter, alors que rien n’y est fait pour leur apporter un minimum de bien-être (trop forte concentration de population, très peu d’espaces extérieurs et pas d’espaces verts de proximité, …)!
Avez-vous compris ? si oui, c’est à vous d’avoir HONTE de faire de tels amalgames entre une population et le lieu qu’on leur impose pour vivre !

Des idées pour Pulnoy, 29 décembre, apm : Réponse à PULNOY AUTREMENT :
- Mesdames,Messieurs, je ne suis pas la pour critiquer systématiquement ce que fait la Mairie, car au moins « eux » ils font quelque chose, je constate que vous critiquer pratiquement tout et tout sur tout, comment faire avancer les choses avec des esprits si étriqués ? Vous , vous permettez même de dire sur votre site que les pulnéens appellent les résidences vertes « la verrue de PULNOY » je vous assure que pour fréquentez des nombreux pulnéens que ce n’est pas le sentiment qu’il ressort de ce que j’ai pu percevoir, dans tous les cas les nouveaux habitants seront surement heureux que vous vous permettiez de relater de tels propos sur votre site ! ! Sur ce je vous signale que vous avez un droit de réponse sur ma page, ce qui n’est apparemment pas le cas sur la vôtre, avez vous peur de la vérité ?

Commentaire de Patrice Hausermann 29 décembre, vers 20h (supprimé très rapidement par M. Fendel)
Bonsoir Mr Fendel, il y a, contrairement à ce que vous dites, un droit de réponse sur notre site Facebook et sur notre blog, mais peut-être que vous n’avez aucun argument valable pour expliquer vos commentaires. Nous, contrairement à vous, nous assumons pleinement nos prises de position et nos déclarations. Certaines de nos « critiques » ont amené la mairie à modifier sa position (projet Moissonnerie …..). Pourquoi avez- vous retiré vos propos incendiaires sur Mme le Maire, Mr Marc Ogiez, Mr Lahache, de votre page Facebook ? A la demande de la mairie, en échange de votre  » exonération  » de la taxe sur les enseignes ? Quand on n’a pas le courage d’assumer ses propos, on est mal placé pour critiquer les autres. Votre attitude est édifiante et les Pulnéens, que vous semblez tellement connaître, apprécieront !
Nous avons peut être « des esprits étriqués », comme vous dites, mais nous, nous ne sommes pas des opportunistes et des retourne-vestes qui ne voient que leurs intérêts personnels, comme vous. Bonne soirée. Cordialement,  Patrice Hausermann PULNOY AUTREMENT.

Commentaire de Dominique Deviterne  29 décembre (supprimé avant son  édition)
Monsieur, Il y a quelques jours vous disiez ne pas « nous » connaître (votre réponse à Mme Delanzy) et vos propos sur le fonctionnement de la vie municipale d’une commune (entre autres sur le « conseil municipal ») révélaient à ce sujet votre légitime mais surprenante ignorance. Aujourd’hui, vous prétendez juger notre démarche critique face à la majorité municipale actuelle : vous la dites systématique (nous accusant de critiquer toutes les décisions … bonnes comme mauvaises …)!  Si vous connaissiez effectivement ce qu’est notre action d’élus minoritaires dits « d’opposition » au sein du conseil municipal (autrement que par ce que vous en rapportent de « nobles représentants » de l’équipe majoritaire), vous sauriez que – depuis maintenant près de 10 ans – seules les décisions concernant quelques grandes orientations, incompatibles avec notre conception d’une vraie vie sociale dans notre commune font l’objet de notre « opposition »  (Projet « habitat-2e golf » impliquant une sur-urbanisation et détournement des derniers hectares verts pulnéens au profit de quelques-uns,  répartition contestable des enveloppes budgétaires ne mettant pas la priorité sur  les actions éducatives de notre jeunesse à l’image du refus d’un financement partiel des Nouvelles Activités Périscolaires).

Morale de l’histoire :
Quand vous ne voulez pas payer : vociférez !  mais pas sur n’importe qui … Surtout pas sur ceux qui vous ont promis des « retours sur investissements » (cf les échanges Facebook Marc Ogiez- Bruno Fendel du 15 octobre dernier 22h32 : « Merci Bruno. Mais c’est surtout à toi et ton équipe que j’adresse ma reconnaissance. Votre contribution sera l’une des chevilles ouvrières de ce premier forum. Je suis certain du prochain « retour sur investissement »
Appelons cela de la « citoyenneté / investissement » … et souvenons-nous que pour ces citoyens « tout a un prix », comme l’argumente trop souvent le conseiller Marc Ogier, même face à des demandes de gratuité : « les gens doivent savoir que tout a un prix«   autrement dit « que rien n’est gratuit » …!

 

Le savez-vous ?… Article « Tribune Opposition » – Bulletin Municipal – déc 2016

21 décembre 2016

0 Commentaire

Le savez-vous ?…
article de la « Tribune Opposition »
Bulletin Municipal de décembre 2016

extrait : Savez-vous pourquoi l’équipe majoritaire s’efforce avec acharnement de vous
imposer une autre concentration de l’habitat sacrifiant pas les espaces verts de proximité

Vue aérienne zones Golf Habitat v25_v reduite pour bull municip2016_vblog

Savez-vous pourquoi cet article a été écrit début septembre pour parution … fin décembre ?
     « C’est à la demande de la direction de la publication de ce bulletin (s/c Mme Piccoli), sous prétexte des délais « imposés » par l’imprimeur »… Cet article ne peut donc pas traiter du bilan de cette année 2016, il le sera dans notre Petit Journal « Pulnoy autrement » à paraître début 2017.

Bandeau Petit Journal PA_  format bul municip 2016

Savez-vous comment les Pulnéens nomment leur lotissement des « Résidences Vertes »  à l’entrée ouest de la ville ?
     « La verrue de Pulnoy »…  Nul doute que ceci soit en rapport direct avec l’entassement d’inesthétiques immeubles  en bordure de route, où doivent vivre plus d’une centaine de familles, sans le moindre espace vert de proximité !

Montage_immeubles_res vertes_pour bull Municip2016_v3

Savez-vous que d’autres solutions étaient possibles ?
     « D’autres villes ont su faire des résidences vraiment vertes, à l’image de la ville d’Évian où la concentration de l’habitat ne sacrifie pas les espaces verts de proximité » :

montage res vertes Evian v 4 format bul municip 2016

Savez-vous pourquoi l’équipe majoritaire s’efforce avec acharnement de vous en imposer une autre encore plus importante en concentrant dans une vingtaine d’immeubles plus de 400 logements sur  moins de 10 hectares, aux alentours du collège, des terrains de sport et du cimetière, route de Cerville ?
     « Pour parvenir à faire financer l’inutile 2e golf 18 trous par le promoteur immobilier de ce projet « habitat-golf »…

Vue aérienne zones Golf Habitat v25_v reduite pour bull municip2016_vblog

Savez-vous que d’autres solutions sont encore possibles ?
« Sur les 18ha classés AU (zone A Urbaniser), la métropole pourrait investir dans des équipements communautaires publics« ,
« Sur les 35ha classés N (zone Naturelle), la métropole pourrait conserver la zone agricole actuelle ou la transformer en un grand parc public POUR TOUS« 

Pour en savoir encore plus, rejoignez-nous sur nos différentes pages web
Vos élus d’opposition      
Dominique Deviterne, Patrice Hausermann, Isabelle Chiaramida, Jean Enel

 

Retour sur le Conseil Municipal extraordinaire du 30/11/2016

4 décembre 2016

0 Commentaire

Retour sur le Conseil Municipal extraordinaire du 30/11/2016

Le 30 novembre dernier s’est tenu
un Conseil  Municipal … extra..ordinaire !…

Dessin humoristique Conseil Municipal du 30-11-2016_socioculturel

Extraordinaire … pour 2 raisons :

1. extraordinaire parce qu’imprévu au calendrier, il a dû y être ajouté au dernier moment pour délibérer sur une « 4ème demande d’occupation gratuite du centre socio » par notre Chorale des 4 Vents pour y organiser, avec 2 autres chorales (« Chorus 2000″ de Dombasle et « Emile Gallé » de Nancy),  une soirée musicale au profit des sinistrés d’Haïti.

2. extraordinaire parce que, contrairement à ce qu’avait prévu la commission municipale réunie 2 jours plus tôt (« faire payer au demandeur  les frais de nettoyage de la salle pour 157€ » …), ce conseil a su – pour une fois – se libérer du point de vue du Maire et de quelques conseiller(e)s-adjoint(e)s  en imposant par son vote (13 voix contre 11*sur les 24 voix exprimées par les 17 présents et leurs 7 procurations) le point de vue défendu par  notre groupe d’opposition,  tant en commission préparatoire (seul contre tous les présents de la majorité à cette commission) qu’à ce conseil plus qu’extraordinaire … :

« l’occupation du centre socio doit être, pour cette action humanitaire,
accordée à titre totalement gratuit »
pour que le montant des dons récoltés pour Haïti ne soit pas grévé des 157 €
que voulait malencontreusement – pour ne pas dire honteusement – « réclamer »
une partie du groupe majoritaire ne sachant se « libérer »
du point de vue de Mme le Maire !

*les 11 voix contre la gratuité totale :
2 M Piccoli (avec procuration de G Royer) + 2 N Houdry (avec procuration de S Dussiaux) +
2 F Perrollaz (avec procuration de D Zieterski) + 2 D Peltier (avec procuration de S Pignot) +
1 M Ogier + 1 G Nicola + 1 I Gauché

« surtout ne rien partager avec l’opposition ! » développement de notre article du Pulnoy en Bref n° 110 de novembre 2016

1 décembre 2016

0 Commentaire

« surtout ne rien partager avec l’opposition ! »

développement de notre article du

Pulnoy en Bref n° 110 de novembre 2016

 Dessin humoristique Conseil Municipal couleur_nov2016_version misea lecart

« Moins ils en savent, mieux c’est  … » ;
« Moins on leur donne l’occasion de rencontrer les acteurs sociaux et culturels de notre ville, mieux c’est … »

Mme le Maire et son équipe « majoritaire » usent et abusent de plus en plus de ces « mises à l’écart » !…  convaincus ainsi de provoquer notre « affaiblissement »,  de mieux « garder le pouvoir » et  – pourquoi pas rêver aussi -  de plus facilement le conserver aux prochaines échéances … !

Développement de quelques exemples

Depuis mars 2014, début de l’actuel mandat de notre nouveau maire, nous ne cessons de regretter la volonté de la majorité municipales de nous maintenir à l’écart des « affaires » de la commune :

- c’est le cas l’invitation à des réunions ponctuelles de gestion de questions d’actualité, les derniers exemples étant (1) la réunion de rentrée du 30/08/2016 concernant la sécurité scolaire et périscolaire (avec les enseignants, les associations, la police municipale et bien sûr les élus …) et (2) l’exercice de gestion de crise sur la ville du 08/11/2016 (neige, verglas, …), en collaboration avec Seichamps et Essey-lès-Nancy.

- c’est même le cas pour une commission paritaire officielle, celle du marché municipal, où pourtant la démission récente d’une conseillère de la majorité aurait pu permettre à Mme le maire de répondre à notre demande d’être représenté à cette commission (comme cela avait toujours été le cas avec M. Royer, maire du précédent mandat.

- c’est aussi le cas pour des invitations  à participer à des manifestations municipales ou assimilées, les derniers exemples en date étant (1) l’inauguration des Résidences Vertes (06/04/2016) ; (2) le repas des seniors (16/10/2016) et (3) le diner-débat de la municipalité avec les associations (18/10/2016)

- c’est malheureusement aussi le cas pour notre implication dans la « part municipale » au niveau de l’organisation des manifestations populaires et associatives, comme –à titre d’exemples – celles quelques-unes de 2016 comme (1) les dix ans de la petite enfance (11/06) ; (2)  l’Eté en fête (27/08) ; (3) Pulnoy en tongs (Résidences Vertes, le 28/08) ; (4) le forum des associations (03/09) et (5) la fête de la forêt (25/09) …

Par ailleurs, nous regrettons aussi vivement qu’aucune implication ne soit « possible » dans l’élaboration de délibérations soumises au Conseil Municipal, celles-ci étant toutes déjà totalement « ficelées » en d’autres lieux que celui des commissions prévues par le règlement.

Enfin, nous déplorons la trop fréquente tenue à l’écart de tout partage ou information de notre équipe pour certains dossiers que l’équipe majoritaire juge « porteurs » comme par exemple celui  du « golf-habitat » ou au contraire « embarrassant » comme celui de la « gestion des effectifs de la police municipale » (cf à ce sujet notre article « compte-rendu du conseil municipal du 21/11/2016).

UNE DEVINETTE … à propos d’une formule d’invitation des concitoyens par une municipalité

21 novembre 2016

0 Commentaire

UNE DEVINETTE … pas trop difficile pour les Pulnéens …
Une municipalité a, selon « son envie », 2 formules pour inviter ses concitoyens à assister au conseil municipal public … :

Dessin humor_2Formules invitation_CMpublic
Formule n°1 : si elle a vraiment envie de voir ses concitoyens s’intéresser à la vie de la commune, alors elle leur dit :
« Chers concitoyens, les conseils municipaux de votre commune sont publics et nous avons le plaisir de vous inviter à y assister. Certes en cours de conseil, comme le prévoit le règlement, vous ne pourrez en aucun cas prendre la parole, mais nous ne manquerons pas de vous la donner en fin de réunion et nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions »
Formule n°2 : si elle se sent obligée de rappeler à ses concitoyens que les conseils municipaux sont publics, mais qu’elle n’a pas très envie que de trop nombreux concitoyens viennent compromettre la quiétude ronronnante de l’énumération et du vote de quelques délibérations déjà « pré-votées », alors elle leur dit :
« Chers concitoyens, l’article L.2121.18 du code …/… rend les conseils municipaux publics. Vous avez donc le droit d’y assister … mais attention, en aucun cas le droit d’intervenir ou de manifester un quelconque signe de désapprobation. Votre attitude doit rester correcte. Sinon, nous pouvons vous expulser ! »
A VOTRE AVIS, quelle formule est choisie par votre municipalité ?
Vous aurez la réponse sur le site officiel de Pulnoy :
http://www.pulnoy.fr/site/mairie_elus_calendrier.php
où les caractères gras et majuscules employés rende cette réponse plus qu’édifiante !…

MAIS que cela ne vous fasse surtout pas hésiter de venir au conseil de ce lundi soir 21 novembre à 18h30, dont vous pouvez consulter l’ordre du jour et nos questions sur notre site/blog  ICI

A propos de la gestion de « situation(s) de crise » par la majorité municipale …

11 novembre 2016

0 Commentaire

 

 quand la majorité tente de mettre à l’écart et de décrédibiliser

Dessin humoristique_opposition municipale Pulnoy_nov2016_v5

Tout part d’une intéressante communication de la municipalité (sur sa page Facebook « Ville de Pulnoy« ) sur un tout aussi intéressant exercice de gestion d’une situation (simulée) de crise sur notre commune (et les communes voisines) …

La communication en question (en date du 8 novembre 17:28 sur https://www.facebook.com/VilleDePulnoy/?fref=ts )
Des chutes de neige et du verglas sur la ville : comment réagir ? Quelles actions mener ? Que faire en cas d’incidents ?
Les membres de la Cellule de Crise Municipale (élus et agents en charge) ont été sollicités aujourd’hui pour participer à un exercice à échelle intercommunale, en collaboration avec Saulxures, Seichamps et Essey les Nancy.
Chute d’habitants, tôle froissée et confinement d’enfants, rien n’a été épargné. Les membres de la Réserve Civile ont été très actifs, allant à la rencontre des habitants du quartier sélectionné pour l’exercice.
Merci à tous les participants, ces exercices contribuent à la sécurité de tous les Pulnéens.

Cet article a donné lieu à quelques commentaires dont celui de notre équipe (par la plume de Patrice Hausermann). Commentaire non sur le fond (nous apprécions l’opération) mais sur la forme (nous regrettons l’absence totale d’information de l’équipe « d’opposition » par l’équipe « majoritaire » sur l’opération, regrets d’autant plus vifs que ce type de non-information et « mise à l’écart » est plus que coutumier !).

Le commentaire en question (en date du 8 novembre 19:08 sur https://www.facebook.com/VilleDePulnoy/?fref=ts ) :
Comme d’habitude les élus de l’opposition n’étaient pas conviés :
Moins on les voit, mieux c’est !
C’est la démocratie façon majorité municipale. Merci quand même.

Un commentaire qui saisit cette occasion (parmi tant d’autres) et va droit au but pour exprimer notre agacement et nos regrets face à cette volonté sournoise et permanente de « mise à l’écart » de notre équipe !

Ce court commentaire, apparemment déclencheur d’une autre « situation de crise » pour la majorité, a donné lieu à une lente construction (matinée et  début d’après-midi du 9 novembre) d’une tout aussi virulente que mesquine réponse écrite d’un(e) « responsable » de cette page officielle « Ville de Pulnoy » :

La réponse en question de Ville de Pulnoy (en date du 9 novembre 14:30, corrigée 18:10 sur https://www.facebook.com/VilleDePulnoy/?fref=ts )
Bonjour Monsieur,
élu de notre Conseil, vous n’êtes pas sans savoir que la mise en place de la Cellule de Crise Municipale dépend du Plan Communal de Sauvegarde, document essentiel pour la sécurité de la commune et de ses habitants, transmis à différentes instances partenaires (le SDIS, les services de police, la préfecture…). Ce document qui vous a été présenté en marge de la séance du Conseil Municipal du 20 novembre 2014, à laquelle vous participiez, est public et disponible sur le site de Pulnoy (http://www.pulnoy.fr/site/telechargements.php rubrique Sécurité des biens et des personnes).
Sa lecture vous rappellera que la Cellule de Crise Municipale est composée du Maire, d’adjoints, de conseillers municipaux dont les délégations sont concernées et des responsables administratifs de celles-ci.
Dans le cadre de cet exercice, les membres de la Réserve Communale de Sécurité Civile se sont mobilisés pour assurer leur rôle d’assistance aux habitants. Ils étaient donc présents à nos côtés et nous les remercions pour leur engagement.
Si un élément concernant le Plan Communal de Sauvegarde, ou l’exercice de sécurité effectué par les 4 communes dans les mêmes conditions vous a échappé, n’hésitez pas à contacter les services municipaux (03 83 29 16 64). Vous pouvez également vous déplacer en Mairie (2 rue du Tir) où l’ensemble des informations vous seront communiquées.
Bien cordialement

Face à l’indignité de cette réponse qui n’a pour souci que de décrédibiliser en déversant une pseudo leçon de civisme agrémentée d’un inacceptable soupçon de méconnaissance des « dossiers municipaux », l’équipe de conseillers minoritaires ne pouvait que « remettre les choses à leur juste place »:  (1) par la voie du « premier visé » et (2) par celle de l’équipe d’opposition via son chef de file.

(1) La réaction du « premier visé », Patrice Hausermann (en date du 9 novembre 18:12 sur https://www.facebook.com/VilleDePulnoy/?fref=ts )
Merci. La réponse a été longue à venir, mais elle correspond tout à fait à ce que j’attendais de la part de l’autorité territoriale communale.

(2) La réaction de l’équipe Pulnoy autrement, via Dominique Deviterne (en date du 9 novembre fin de soirée, remis en bonne place le 10 novembre 11:32 sur https://www.facebook.com/VilleDePulnoy/?fref=ts )
Que la « Ville de Pulnoy » a donc une « belle » mais maligne plume … enfin presque … puisqu’elle a quand même mis un certain temps -voire un temps certain- à « pondre » cette réponse. C’est cette non spontanéité qui a dû laisser le temps de la rendre bien malencontreusement venimeuse à l’égard d’un élu qui (1) sait faire et fait parfaitement son « boulot » d’élu d’opposition et (2) s’étonnait simplement de ne même pas avoir -une fois de plus- été a minima informé (et pourquoi pas convié), à un exercice important de la « vie municipale ». Cette réponse n’est pas digne de « l’autorité territoriale communale », auteur présumé au regard des termes utilisés. Pas digne parce qu’elle déverse –à mots couverts bien sûr- à tous les lecteurs de cette « page officielle » de notre ville, une pseudo leçon de civisme suivie d’un inacceptable soupçon –voire reproche- de méconnaissance et de non consultation des dossiers, poussant même le vice jusqu’à rappeler le n° de téléphone (pour « contacter » les « informés » …) et l’adresse précise de la mairie (pour « se déplacer » vers l’information …) ! Oui, ces « propos » sont, au titre de leur personnalisation et de leur caractère « politique », plus qu’indignes de leur auteur qui en l’occurrence flirte avec l’infamie ! Le mandat donné par les Pulnéens n’autorise pas tout, surtout sur une page qui se doit de rester apolitique !!

Comme dirait une respectable commentatrice de ces échanges médiatiques polémiques dont nous nous passerions volontiers :
A bon entendeur, salut !

 

Étonnement et questionnement plus que légitimes sur l’apparente « policiarisation » de l’ASVP pulnéenne…..

6 novembre 2016

0 Commentaire

Dans notre article « fragilité des services publics à Pulnoy : sécurité et surveillance de la voie publique » publié sur notre site/blog « Pulnoy autrement », article complété par un post sur notre page Facebook du même nom, nous rapportions l’étonnement et questionnement des Pulnéens – et les nôtres –  sur l’apparente « policiarisation » de l’ASVP pulnéenne (tenue vestimentaire sérigraphié « police« , conduite du véhicule de « police municipale« ).

illustration_revirement_asvp-police_article_nov2016

Étonnement et questionnement plus que légitimes puisqu’aucune communication sur le sujet n’avait jamais été faite par Mme le Maire, « autorité territoriale » pulnéenne responsable de ce personnel municipal. A l’oral comme à l’écrit, en commissions comme en conseils municipaux, dans toutes les informations développées dans les publications municipales (bulletin municipal, Pulnoy en Bref, site web officiel de Pulnoy, page facebook « officielle » Ville de Pulnoy, …), dans quelque réunion publique ou assimilée que ce soit, jamais aucune indication n’a été donnée sur les intentions et les démarches en cours concernant « l’évolution » du poste pulnéen d’ASVP !
Il nous a fallu faire le déplacement et la démarche de questionnement direct de Mme la directrice générale des services de la commune pour apprendre que notre Agent contractuel de Surveillance de la Voie Publique était – sur choix et décision du Maire – devenue  Agent  titulaire (stagiaire pour l’instant) de Police Municipale ! et ce, depuis le 11 juin dernier ! Une très bonne chose pour l’intéressée, mais un « revirement » et une attitude de gouvernance fort  regrettable du maire … et de son équipe majoritaire !

« Revirement » ?… c’est incontestable !
En 2015, lorsque le remplacement des policiers municipaux s’imposait après la gestion catastrophique de début de mandat (voir nos précédents articles), Mme le Maire et son équipe avaient fait « l’apologie » de la solution qui consistait à transformer un poste d’agent de police en poste d’ASVP : solution mieux adaptée aux besoins limités de la commune et qui permettait de surcroît de « faire des économies de moyens » sur le plan budgétaire !
Ce qui vient donc d’être fait en 2016 est un revirement total qui – même s’il ne relève que de l’autorité territoriale du maire – aurait pu faire l’objet d’une information, à défaut d’une explication voire d’une justification, au conseil municipal ! … sans nul doute qu’elle a dû être faite « a huis clos » à l’équipe majoritaire … Alors que, dans une gouvernance digne de ce nom et respectueuse de la représentation démocratique, elle aurait pu être faite a minima à l’occasion de la présentation du budget, … d’autant plus que cette transformation a une conséquence non négligeable sur la ligne budgétaire des « rémunérations des personnels » !

« Attitude fort regrettable de gouvernance » ?… c’est tout aussi évident que coutumier !
En application mesquine du vieil adage qui dit que « celui qui détient l’information, détient le pouvoir », Mme le maire et son équipe s’en tiennent depuis un certain temps à une attitude de « préservation » de leur pouvoir en se gardant bien de partager nombre d’informations avec les conseillers municipaux d’opposition ! Seules les informations anodines et les informations qui doivent règlementairement être communiquées au conseil municipal sont « partagées » avec l’opposition !
Ce fut donc – sans aucun scrupule – le cas pour cette transformation de poste, faisant fi, en l’occurrence, du fait  que cette décision avait un impact non négligeable sur le budget et qu’à ce titre elle aurait dû être un minimum partagée !! le conseil n’est quand même pas fait pour ne « distiller » et ne « partager » que des informations souvent anodines comme par exemple la mise à disposition de salles « à prix coûtant » !…

 

Retour sur Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : En page 2 … un argumentaire trompeur sur la prétendue réussite des TAP !

22 juillet 2016

0 Commentaire

Retour sur le Pulnoy en Bref n°107 de mai-juin 2016 :
… à chaque page sa petitesse !

En page 2 …
un argumentaire trompeur sur la prétendue réussite des TAP !

Photo_pour_devt_n°2_TAP_PenB108_juillet2016

Affirmer, sans complexe, que « les petits Pulnéens fréquentent autant les TAP que dans les villes voisines qui pratiquent la gratuité » est un vicieux maquillage de la réalité, voire une subtile contre-vérité.
En effet, si l’affirmation est presque vraie pour les enfants des écoles maternelles (d’où l’utilisation pernicieuse de l’expression « petits Pulnéens« ) elle est totalement fausse pour les enfants de nos écoles élémentaires ! Dans les villes ayant pratiqué la gratuité en 2015-2016, comme Essey, Seichamps, Tomblaine, Maxéville, Vandoeuvre, Nancy, Laxou, …, les taux de participation aux NAP pour l’école élémentaire sont tous supérieurs à 60% et dépassent même les 80% dans certaines de ces communes ! A Pulnoy, ce taux n’était que de 47% en 2015-2016, en chute de 2% par rapport à 2014-2015 !

Utiliser l’argument de « l’autonomie accordée aux élèves de CM2«  pour justifier une faible fréquentation des TAP en élémentaire relève tout simplement de la mauvaise foi et de la manipulation.
En effet, dans les villes « à gratuité » précédemment citées, les élèves de CM2 participent autant que les autres à ces activités périscolaires ! Et il est bien sûr fort simple de comprendre qu’à Pulnoy, les parents d’un enfant de CM2 puissent préférer lui laisser une « autonomie gratuite » qu’une « garderie payante » ! Mais que feraient-ils s’il leur était proposé un « bon encadrement gratuit » comme dans d’autres communes ? La réponse est évidente !

Vos élus du groupe minoritaire
Dominique Deviterne, Patrice Hausermann, Isabelle Chiaramida, Jean Enel

Revenir à l’article « Retour sur le  Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : développement de notre expression libre »

Retour sur Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : En page 3 … présentation aussi nébuleuse que délibérément incomplète et trompeuse du budget 2006 !

22 juillet 2016

0 Commentaire

Retour sur le Pulnoy en Bref n°107 de mai-juin 2016 :
… à chaque page sa petitesse !

En page 3 …
une présentation aussi nébuleuse que délibérément
incomplète et trompeuse du budget 2006 !

Photo3_pour_devt_n°3_Budget_PenB108_juillet2016

  • la présentation des « dépenses de fonctionnement par pôles » est délibérément des plus trompeuses :
    -  un « pseudo-diagramme circulaire » sans respect de la proportionnalité des dépenses par pôle,
    -  une répartition sur 6 pôles plus nébuleux les uns que les autres, où sont manipulés des regroupements plus qu’hétéroclites, sûrement pour les rendre aussi opaques qu’incompréhensibles et donc invérifiables !…?
    -  un total des « dépenses par pôle » de 2 358 813 €, alors que le total des dépenses de fonctionnement est de  3 210 535€. A quoi correspond la différence de 851 722€ ??   Qui bénéficie de ce « morceau de camembert » manquant ?
  • la présentation des « dépenses/recettes » pour les « TAP/NAP Maternelles » 2015-2016 apparait erronée voire délibérément mensongère, tant au niveau des dépenses qu’au niveau des recettes. Les dépenses annoncées intègrent des frais plus que virtuels  (cantine…, bâtiments…, administration …) qui pour certains concernent aussi bien les maternelles que l’élémentaire. Quant aux recettes annoncées, elles correspondent en réalité à l’ensemble des recettes « TAP » perçues par la mairie, qu’elles concernent les maternelles ou l’ensemble « maternelles + élémentaire », et sont de surcroît minimisées car faussement calculées pour des effectifs inférieurs aux effectifs déclarés !
                                     consultez le détail de cette démonstration dans notre article [« Les bons chiffres pour les « TAP maternelles« ]
  • la présentation d’autres « rubriques » (répartition fonctionnement/investissement ; recettes de fonctionnement ; dépenses d’investissement ; …) est soigneusement mise en page dans un imbroglio de multiples « bulles » permettant aisément au lecteur de s’y perdre au point de ne plus chercher à comprendre …!

Vos élus du groupe minoritaire
Dominique Deviterne, Patrice Hausermann, Isabelle Chiaramida, Jean Enel

Revenir à l’article « Retour sur le  Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : développement de notre expression libre »

Retour sur Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : En page 4 … 9/10e pour un étalement généreux d’infos en bref et 1/10e pour le « mot de l’opposition » !

22 juillet 2016

0 Commentaire

Retour sur le Pulnoy en Bref n°107 de mai-juin 2016 :
… à chaque page sa petitesse !

En page 4 …
9/10e pour un étalement généreux d’infos en bref
et 1/10e pour le « mot de l’opposition » !

Photo3_pour_devt_n°4_4e page_PenB108_juillet2016

Agrandir le format du Pulnoy en Bref quand on a peu de chose à dire aux Pulnéens peut condamner à du « remplissage » … c’est notre constat pour la 4ème page du N°107 de mai-juin !

Cette grande « 4ème de couverture »… ne couvre en effet que peu de choses :
- un embryon d’article pour répondre à la question capitale … sur la non-collecte des déchets les lendemains de jours fériés …
- un « mot » de rappel des plus virulents … »de la police » … municipale concernant la règle d’utilisation des engins bruyants …
- un étalement « remplissage » de l’agenda du début de l’été … au final plus que difficilement « en fête » …

et tout cela pour n’octroyer qu’une toute petite place (moins d’1/10e de cette page à l’expression libre de l’opposition !
On frise le ridicule … heureusement qu’il ne tue pas !…

Vos élus du groupe minoritaire
Dominique Deviterne, Patrice Hausermann, Isabelle Chiaramida, Jean Enel

Revenir à l’article « Retour sur le  Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : développement de notre expression libre »

Les bons chiffres pour les « TAP maternelles »

22 juillet 2016

0 Commentaire

Les bons chiffres pour les « TAP maternelles »

Dans notre article « Retour sur la page 3 du Pulnoy en Bref n°107 de mai-juin 2016″ nous constations que la présentation des « dépenses/recettes » pour les « TAP maternelles était erronée voire délibérément mensongère :

Photo3bis_pour_devt_n°3bis_DepensesTAP_PenB108_juillet2016

Comment « expliquer » ces montants  erronés donnés dans cette présentation :

- le total de 49 529 € annoncé pour les dépenses « TAP maternelles » correspond en réalité à l’ensemble des dépenses prétendues par la mairie : dont certaines sont réelles et justifiées pour les maternelles (26516€ de salaires animateurs maternelles + 1719€ de matériel pour maternelles) mais d’autres ne sont qu’opportunément « inventées » ou « non-justifiées » (2662€ d’aide à la cantine …?) et peuvent aussi bien concerner les maternelles que l’élémentaire ( 9304€ de « coût des bâtiments …? ; 1827€ de « frais administratifs » …?),

- le total de 36 414 € annoncé pour les recettes « TAP maternelles » correspond en réalité à l’ensemble des recettes « TAP » perçues par la mairie, qu’elles concernent les maternelles (5632€ de « subvention CAF » et 8182€ de « tarification parents », soit 72€ x 114 enfants … alors que la mairie annonce 125 inscrits … y aurait-il un oubli de 11×72€ = 792 € dans les comptes ?…) ou l’ensemble « maternelles + élémentaire » (22600€ de subvention versée par l’état pour la totalité des enfants scolarisés, soit 50€ x 452 enfants … alors que la mairie annonce une scolarisation de 513 enfants … y aurait-il un oubli de 61×50€ = 3050 € dans les comptes ?…).

 

Quels sont les bons chiffres pour les « TAP maternelles » ?
c’est pourtant simple, il suffit de s’en tenir aux effectifs réels inscrits à ces activités périscolaires et d’en déduire les dépenses nécessairement engagées en animations et matériel ainsi que les recettes perçues en subventions (Etat et CAF) et participations des parents (tarification annuelle) :

- dépenses réelles : 28 235 € dont 26 516€ pour les salaires des animateurs TAP-Maternelles et 1719€ de matériel …

- recettes réelles : 34 650 € à raison de 176 € (50€ Etat + 54€ CAF + 72€ parents) par enfant inscrit aux TAP et 50€ (« Etat ») par enfants non-inscrits, soit une recette de 26200 € (125×176€ + 69×50€), à laquelle s’ajoute – pour la mairie – un  bénéfice de 8450€ de subvention « Etat » des 169 enfants de l’élémentaire non-inscrits aux TAP …

 

Pourquoi « tricher » ?…
si ce n’est pour vouloir à tout prix démontrer que « ça coûte cher à la commune » et que de ce fait, la participation financière des parents se justifie …
Mais justifier cette contribution parentale par la facturation de « coûts de bâtiment », de « frais administratifs » et de soi-disant « dépenses supplémentaire d’aide à la cantine », relève quasiment de la supercherie, de telle dépenses communales étant déjà financées par les contributions fiscales des familles !

Vos élus du groupe minoritaire
Dominique Deviterne, Patrice Hausermann, Isabelle Chiaramida, Jean Enel

Revenir à l’article « Une gestion financière désolante des NAP »

Revenir à l’article « Retour sur le  Pulnoy en Bref mai-juin 2016 : développement de notre expression libre »

1...89101112

Agroecologie à Chaponost |
Photothèque de la section M... |
Clubretraitesrencontres8618... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Village de la Solidarité In...
| La C.A.T.A.STROPHE
| Flightteam2015