C qui K dit …?? que la municipalité actuelle «vidait les caisses» ?

18 mai 2019

Articles d'actu

 

Le dernier numéro (n°125, mai 2019) du magazine municipal PULNOY EN BREF vient de parvenir dans les boîtes (postales ou électroniques) des Pulnéens.
Retrouvez ci-dessous le détail de l’article que nous y avons publié dans la rubrique « Libre Expression Politique ».
NB : Les questions soulevées dans cet article ont évidemment déplu à l’équipe majoritaire qui, une fois de plus, s’est octroyé le privilège de nous répondre instantanément dans la même rubrique, du même numéro.
La mauvaise foi perfide des éléments de cette réponse nous conduit à faire suivre la publication de notre texte ci-dessous, de la publication de leur propre texte agrémenté bien sûr du rétablissement de la vérité par nos commentaires!

NOTRE ARTICLE :

« C qui K dit …?? »Dessin_art PenB 125_C qui K dit_Vider les caisses_mai 2019_MO2

De quoi s’agit-il ?   
Dans son texte publié en avril sur le site internet  » Ville de Pulnoy », rubrique « Tribunes d’Expression Libre », l’équipe majoritaire a écrit : « Il a été dit que la municipalité actuelle «vidait les caisses» (CM du 05 février 2019)« .

Pourquoi un tel sous-entendu ?   
Pourquoi ne pas citer l’auteur ? … par manque de courage ? … par dédain ? … par souci de ne pas faire de « publicité » à l’opposition qui assume pourtant totalement être l’auteur de ce constat. Un constat bien avéré au vu des Orientations Budgétaires présentées !

Comment s’y prennent-ils ?
Depuis le début de ce mandat municipal (2014), chaque budget primitif est systématiquement surestimé pour le montant prévisionnel de ses dépenses … ce qui aboutit, à chaque fin d’exercice, au dégagement d’un excédent de quelques centaines de milliers d’euros … pour arriver, par cumul, à une « réserve » de plus d’1 million d’euros (2018) !…

Pourquoi attendre le dernier moment
pour vider ce « bas de laine » ?

Ah oui, c’est vrai, en 2020 il y a les élections municipales !…
Du coup, l’équipe majoritaire « en place » (soucieuse de ne pas la perdre) fait, au plus proche de cette échéance, des investissements spectaculaires … espérant probablement en tirer un bénéfice électoral !

Encore une question :
Comment se fait-il que Pulnoy soit l’une des rares communes où le Budget ne se vote pas globalement, mais ligne par ligne ?

Pour que l’opposition ne puisse voter contre l’ensemble du budget ?!

 

LEUR ARTICLE
s’octroyant le privilège d’une « perfide réponse immédiate »

Leur titre : Incohérence quand tu nous tiens…

Leur 1er paragraphe où ils tentent de démentir toute surestimation volontaire de chaque budget prévisionnel de fonctionnement, mais défendent « en même temps » l’utilité d’un « excédent de fonctionnement volontairement cumulé » … :
En 2018, lors du Conseil Municipal consacré au budget, M. Deviterne a remis en cause l’utilité de l’excédent de fonctionnement cumulé, résultat pour lui d’une surestimation du budget prévisionnel, car d’après lui, les investissements doivent être financés par l’emprunt, et non par les économies de fonctionnement.
•  Aujourd’hui, l’excédent de fonctionnement volontairement cumulé nous autorise à des investissements prévus dans nos promesses de campagne (Maison des jeunes, centre socioculturel) sans trop endetter les habitants.
•  Les deux principaux chapitres de fonctionnement du budget 2018 ont été réalisés à 96% et 97,68% des prévisions, le total des dépenses de fonctionnement à 96,79%, où est la surestimation ?
…………… Nos commentaires et quelques précisions sur le sujet :
Comment faire plus de 850 000 euros d’excédent de fonctionnement sur les 4 dernières années pleines de ce mandat (230 862 € en 2015 / 192 449 € en 2016 / 251 352 € en 2017 / 180 873 € en 2018 ) ??
En faisant des « économies » aussi conséquentes ?… impossible ! surtout avec la baisse des dotations  de fonctionnement !..  et sans la volonté d’enrayer la constante augmentation des charges en personnel !…
La seule solution c’est de surestimer les besoins réels en fonctionnement puis de ne pas les utiliser en totalité.
Où est donc l’incohérence annoncée dans leur titre ? Sinon chez la majorité,  qui se plaint en permanence de la baisse des dotations, mais qui malgré tout réalise ces larges excédents chaque  année et les cumule pour mieux les dépenser juste avant les élections !…

Leur 2e paragraphe où ils tentent perfidement de nous décrédibiliser par une inutile et inappropriée leçon de rappel des textes …
S’étonner de ne pas voter le budget globalement c’est ne pas connaître l’article L2312 – 2 du Code Général des Collectivités Territoriales qui oblige le conseil municipal à voter par chapitre. C’est un gage de transparence et de précision.
…………… Notre commentaire sur le sujet :
Nous ne contestons pas le vote chapitre par chapitre
(effectivement prévu par la loi), mais regrettons qu’un vote global du budget (pour le fonctionnement comme pour l’investissement) ne soit pas proposé aux Conseillers Municipaux, comme cela se fait dans de nombreuses communes. 

Leur 3e paragraphe où ils tentent fallacieusement de trouver de l’incohérence dans nos votes budgétaires …
Voter un budget par chapitre permet de relever l’incohérence du vote de la minorité qui :
•  vote pour l’investissement consacré à l’œuvre d’art Le Lys fortement critiqué dans leurs publications…
•  vote pour une subvention à l’association du golf…
…………… Nos commentaires et le rétablissement de la réalité :
C’est un mensonge éhonté que d’affirmer que la « minorité » a voté « pour » l’investissement consacré à la « statue golfique ».
La vérité : lors de la délibération sur le sujet au conseil municipal du 26 novembre 2016 … les 4 votes de la minorité se sont répartis comme suit : 1 vote contre (Patrice Hausermann : contre le principe et l’importance de la dépense envisagée, mais aussi contre la nature même de l’œuvre proposée), 2 abstentions (Isabelle Chiaramida et Dominique Deviterne : pour exprimer
leur accord sur l’intérêt de donner une « place à l’art » mais leur opposition à la nature de l’œuvre proposée et à l’importance de la dépense envisagée), 1 vote pour (Jean Enel : pour exprimer son soutien à toute initiative donnant une place à l’art, abstraction faite de la nature et du coût de l’œuvre).
C’est une manipulation mesquine que de suggérer un raccourci laissant croire que, dans son incohérence, la minorité vote parfois « pour le golf » alors qu’elle le combat par ailleurs …
La réalité : lors des votes de subventions aux associations, la minorité a – comme pour toutes les autres associations – voté pour les subventions accordées aux associations relatives « au golf » (U golf,  handi-golf, …). PREUVE que nous ne sommes pas « antigolf », mais CONTRE l’inutile 2e golf « financé » par un démesuré programme d’habitat.

Leur dernière phrase :
C’est effectivement plus facile de voter contre l’ensemble du budget, cela permet de ne pas se découvrir !
…………… Notre commentaire :
En quoi « voter contre l’ensemble du budget » permettrait à l’opposition de « ne pas se découvrir« … ?
Cette élucubration n’a aucun sens !
Pour ne pas « se découvrir », la majorité voterait-elle unanimement et sans broncher « pour » l’ensemble du budget ?
Qu’en pense le pressenti « futur maire » (dixit Direction Générale des Services Adjointe …) de l’équipe majoritaire actuelle ?
M.O. nous répondra-t-il ? …
Fake news or not fake news ?…

Vos élus d’opposition
DEVITERNE Dominique, HAUSERMANN Patrice, CHIARAMIDA Isabelle, ENEL Jean
Blog  [Pulnoy autrement ]  Facebook [FB pulnoyautrement]

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Agroecologie à Chaponost |
Photothèque de la section M... |
Clubretraitesrencontres8618... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Village de la Solidarité In...
| La C.A.T.A.STROPHE
| Flightteam2015